Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Tourisme / Bienvenue à Beauvechain / Base militaire

La Base militaire de Beauvechain

Base aérienne Lieutenant Colonel Charles ROMAN
Historique de la Base
 
C'est à partir de 1934 que l'Etat belge acquiert des terres à Beauvechain et Tourinnes en vue d'établir des aérodromes de campagne.
Celui des Burettes, à Beauvechain, opérationnel à la déclaration de la guerre sera bombardé par les Allemands le 11 mai 1940 et la plupart des avions détruits au sol.
C'est au lieu dit le Culot , peu de temps après la capitulation en 1940 que les Allemands aménagèrent une base aréienne qui abritera des avions de type ... , Junkers et bonbardiers à long rayon d'action.
La base aérienne sera occupée par les Américains puis reprise par les autorités belges.
 
La base de Beauvechain dénommée Base Charles ROMAN en l'honneur d'un de ses Chefs de Corps décédé en mission aérienne commandée, a hébergé entre 1946 et 1996 jusqu'à six Escadrilles de Chasse volant sur Spitfire, Mosquitos, Meteors, CF-100, F-104, et F-16.

Nous en retiendrons les deux plus importantes, à savoir les 350ième et la 349ième escadrilles qui, avec les F-16, déménagèrent respectivement vers les bases aériennes de Florennes et Kleine-Brogel en 1996.

Depuis 1996 en effet, l'écolage des futurs pilotes de la Défense nationale est dispensé au 1 Wing sur les avions SF 260 Siai-Marchetti et Alpha-Jet.

Depuis 1996 aussi, et dans un souci de rationalisation, le Wing Météo fait également partie de la base.

En 2004, les alpha jets ont quitté Beauvechain pour la France où la formation avancée de nos pilotes se fait désormais en commun avec l'Armée de l'Air française dans une optique de synergie et de Défense européenne.
Depuis 2010, le Wing Hélico avec ses Agusta est localisé sur la base.
 
Le commandant de la Base est le Colonel aviateur Danny VANDENBERK.

 
1 Wing Historical Center (1 WHC)
 
Le thème principal du 1 WHC est d'évoquer l'histoire des unités de la Base aérienne de Beauvechain de 1935 à nos jours en insistant sur la présence de l'aviation de Chasse de 1946 à 1996.

Des salles retracent la naissance et l'histoire de la base aérienne. Y sont exposés non seulement des avions mais aussi des moteurs, du matériel de servitude, du charroi et l'une ou l'autre spécificité originale ainsi que l'évocation des bases désormais fermées de Saint-Trond et de Gossoncourt.

Accès gratuit.
Actions sur le document