Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Coronavirus
Illustration de l'actualité - cliquer pour agrandir

Coronavirus

 

Testing COVID-19 à Hamme-Mille

PAS DE CONTACT TELEPHONIQUE POSSIBLE - LA COMMUNE NE PREND ET N'ANNULE PAS LES RENDEZ-VOUS (voir masante.be) - L'ANTENNE SE TROUVE RUE AUGUSTE GOEMANS 20A A HAMME-MILLE

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

2 octobre 2021 - Arrêté du Gouverneur du Brabant wallon relatif au maintien de l'obligation du port du masque

Afin d’exécuter l’obligation souhaitée par le Gouvernement wallon, avec ses collègues gouverneurs wallons, le gouverneur du Brabant wallon a pris un arrêté de police qui maintient l’obligation de port du masque. Au vu de l’importance des taux d’incidence et de positivité, donc de la circulation du virus, et notamment en Brabant wallon, il s’agit de rester encore prudent.

Informations: https://www.gouverneurbw.be/coronavirus

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

1er octobre 2021 - Reprise des horaires habituels de l'Administration communale

Depuis le 1er octobre 2021, tous les services communaux sont à nouveau accessibles aux horaires habituels: du lundi au vendredi de 9h à 12h sans rendez-vous et de 13h30 à 16h sur rendez-vous.

Le service Urbanisme fonctionne uniquement SUR RENDEZ-VOUS les lundi, mercredi et vendredi à prendre au 010/86.83.23

Permanences Population et Etat civil le vendredi de 17h à 19h et le samedi de 10h à 12h.

Retrouvez les coordonnées de contact de tous les Services communaux via ce lien.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

23 août 2021 - Antenne de testing de Hamme-Mille - Si vous devez payer votre test, prévoyez de le faire par bancontact (uniquement)!

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

23 août 2021 - Comité de concertation : levée de nombreuses restrictions dès le 1er septembre

Communiqué du Premier Ministre, Alexander De Croo

Nouvelle étape du Plan « été »

L’objectif d’un taux de vaccination de 70 % des adultes ayant été atteint, le Comité de concertation décide de passer à l’étape suivante du Plan « été » dès le 1er septembre prochain. 
Concrètement, il s’agit de :

Réunions dans l’espace privé

Il n’y aura plus de restrictions en ce qui concerne le fait de recevoir des personnes à la maison ou dans un logement touristique.

Télétravail

Le Comité de concertation invite les entreprises à ancrer structurellement le télétravail.

Activités Horeca professionnelles

Il n’y aura plus de restrictions en ce qui concerne les heures d’ouverture et de fermeture (y compris pour le service à domicile), le nombre de personnes à table,  la distance entre les groupes de personnes à table, les terrasses, le niveau sonore et le service au bar. L’obligation de prévoir uniquement des places assises est également supprimée. 
L’obligation du port du masque lors des déplacements au sein d’un établissement Horeca est maintenue.
Les discothèques et les dancings pourront rouvrir leurs portes dès le 1er octobre sur la base de protocoles plus pointus en matière de qualité de l’air, de ventilation et de capacité maximale en fonction de la superficie. Il sera à nouveau possible de danser dans les cafés à partir du 1er octobre. Les entités fédérées pourront toujours décider d’appliquer plus strictement ces modalités.

Activités dans un contexte organisé

Il n’y aura plus de restrictions pour les activités dans un contexte organisé, notamment organisées par un club ou une association.

Fêtes privées

Les restrictions applicables aux buffets et au fait de danser lors de fêtes privées, notamment de mariages, sont levées.

Cultes

Les restrictions concernant les mariages civils, les funérailles, l'exercice individuel et collectif de l’assistance morale non confessionnelle au sein d'une association philosophico-religieuse, à la visite individuelle ou collective d'un bâtiment destiné au culte ou à l’assistance morale non confessionnelle.
Le port du masque obligatoire est maintenu. 

Secteur événementiel et Covid Safe Ticket

Les restrictions concernant les événements réunissant moins de 200 spectateurs à l’intérieur et moins de 400 spectateurs à l'extérieur sont levées, sauf si l'autorité locale compétente en décide autrement.
Concernant les événements réunissant plus de 200 spectateurs en salle et plus de 400 spectateurs à l’extérieur, le Covid Safe Ticket pourra être utilisé à partir du 1er septembre. Dans ce cas uniquement, les obligations concernant le masque, la distance sociale et le CIRM/CERM seront annulées. 
À partir du 1er octobre, la fin des restrictions s’appliquera au moins aux événements rassemblant 500 spectateurs à l'intérieur et 750 spectateurs à l'extérieur.
Compte tenu du taux de vaccination plus faible qu’affichent certaines communes de la Région de Bruxelles-Capitale, le gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale a indiqué qu'il n'appliquerait pas une série d'assouplissements à partir du 1er septembre, notamment dans le domaine de l’Horeca et du télétravail.

Port du masque obligatoire et respect des distances

Le port du masque et le respect des distances de sécurité d'un mètre et demi restent des outils importants pour prévenir la propagation du virus.
C'est pourquoi le port du masque reste obligatoire dans toute une série de situations, notamment dans les transports en commun et les gares, dans les magasins et les centres commerciaux, lors des déplacements dans les établissements Horeca, dans les salles de conférence, les foires commerciales, les auditoriums, les lieux de culte, les palais de justice, les bibliothèques et lors de manifestations. Dans les lieux très fréquentés tels que les rues commerçantes, les marchés annuels et les foires, le port du masque reste obligatoire, comme le prévoient les autorités locales compétentes.

A partir du 1er septembre, le port du masque n'est plus obligatoire dans les espaces accessibles au public des entreprises, des collectivités publiques ou des associations, ainsi que dans le secteur culturel, festif, sportif, récréatif et événementiel pour les événements et fêtes privées rassemblant moins de 200 personnes à l'intérieur et 400 personnes à l'extérieur, sauf décision contraire de l'autorité locale.

Vaccination obligatoire des soignants

Compte tenu du rôle crucial des prestataires de soins dans la lutte contre le COVID-19 et de la nécessité de maximiser la protection des patients, le Comité de concertation demande à explorer sous quelles modalités la vaccination obligatoire pourrait être implémentée pour tous les prestataires de soins, y compris les travailleurs indépendants, tant dans le secteur ambulatoire que dans les établissements de soins.
Les ministres de la Santé publique sont aussi invités à publier sans délai les taux de vaccination des soignants par établissement de soins.

Efforts supplémentaires pour atteindre une vaccination complète

La vaccination complète reste la principale réponse à l'évolution épidémiologique. 

Afin de réduire la circulation du virus et la charge hospitalière, le seuil minimum de 70% de taux de vaccination complète doit être atteint dans toutes les communes du pays, comme étape intermédiaire vers une vaccination complète de la population. 
Dans un certain nombre de communes, le taux de vaccination reste inférieur à ce niveau. C'est le cas dans les trois régions, mais surtout dans la Région de Bruxelles-Capitale.

Le Comité de concertation soutient donc l'intention du gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale d'organiser des actions spécifiques pour sensibiliser la population et rapprocher la vaccination du domicile et du lieu de travail, notamment par des initiatives de porte-à-porte. La Région de Bruxelles-Capitale continue également à vivement encourager le télétravail.

La possibilité sera donnée aux entités fédérées qui comptent des communes où la situation épidémiologique ou vaccinale l'exige, de prévoir le Covid Safe Ticket pour des activités autres que des événements.

Préparation de la phase post-fédérale

Le Commissariat COVID-19 et le Centre national de crise sont chargés d'élaborer un rapport circonstancié sur la manière d'organiser la fin éventuelle de la phase fédérale et la phase post-fédérale. Le mandat du Commissariat COVID-19 est également prolongé de six mois, notamment pour accompagner la fin de la phase fédérale et assurer le transfert des missions.
 
Vous trouverez plus d’informations sur : https://centredecrise.be/fr/newsroom/comite-de-concertation-levee-de-nombreuses-restrictions-des-le-1er-septembre

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

20 juillet 2021 - Le Comité de concertation renforce les contrôles des retours de voyage 


Communiqué du Premier Ministre, Alexander De Croo

Le gouvernement fédéral et les gouvernements des entités fédérées réunis en Comité de concertation ont discuté aujourd’hui de la situation du coronavirus. Le Comité de concertation salue les progrès de la vaccination mais reste prudent.

Fin août, ce sont vraisemblablement plus de neuf personnes vulnérables sur dix qui seront entièrement vaccinées, soit plus de huit adultes belges sur dix.

Grâce à une campagne de vaccination bien rodée, une contamination nécessite de moins en moins une hospitalisation. Cependant nous devons continuer de lutter contre la circulation du virus afin d’éviter l’apparition de nouveaux variants.

Le Comité de concertation a décidé de maintenir la mise en œuvre du Plan « été », tout en y apportant quelques modifications puisque le variant Delta, plus contagieux, est désormais également dominant dans notre pays.

1.    Importance du respect du port du masque, des distances de sécurité et de la ventilation

Le Comité de concertation confirme l’importance du respect du port du masque, des distances de sécurité et de la ventilation suffisante dans les espaces intérieurs.

À l’exception des enfants de moins de 12 ans, le port du masque demeure obligatoire dans les circonstances suivantes :

  • lorsqu’il est impossible de garantir le respect des règles de distanciation sociale selon les principes prévus dans l’arrêté ministériel ;
  • dans les magasins et centres commerciaux ;
  • dans les espaces accessibles au public des entreprises, des collectivités publiques ou des associations ainsi que les secteurs culturel, festif, sportif, récréatif et événementiel ; 
  • dans les salles de conférence ; 
  • dans les auditoires ; 
  • dans les bâtiments de culte et les bâtiments destinés à l’exercice public de services moraux non confessionnels ; 
  • dans les bibliothèques, les ludothèques et autres médiathèques ;
  • dans les lieux privés ou publics animés, comme les rues commerçantes, les marchés, les marchés annuels, les brocantes et marchés aux puces et les foires, comme prévu par les autorités locales ; 
  • dans les transports publics et les gares ; 
  • dans les établissements et lieux où les activités horeca sont autorisées, tant pour le personnel que pour les clients, sauf lorsqu’ils mangent, boivent ou sont assis à une table ; 
  • dans les zones publiques et non publiques des tribunaux, ainsi que dans les salles d’audience lors de chaque déplacement et, dans les autres cas, conformément aux instructions du président de la chambre ; 
  • lors des bourses commerciales, en ce compris les salons ;
  • lors de manifestations.

À titre exceptionnel, le masque peut être retiré pour boire ou manger, ou lorsque son port devient impossible de par la nature de l’activité.
Lors d’événements, de spectacles culturels ou autres, de compétitions et entrainements sportifs, ainsi que de congrès organisés en extérieur, lorsque le public est tenu de rester assis, il est autorisé de retirer le masque.

2.    Voyages

Les règles actuelles concernant les voyages restent en vigueur. 

La procédure propre aux pays de l’Union européenne ou de l’Espace Schengen où circulent des variants dangereux du virus est renforcée, peu importe le code couleur du pays. 

Au retour d'une telle zone européenne à haut risque, les personnes qui n'ont pas encore été complètement vaccinées doivent, en plus d'un test PCR le jour 1 (avec une quarantaine à la clé), effectuer un test PCR le jour 7. Le test du jour 1 n'est pas nécessaire si la personne en question a déjà subi un test PCR dans les 72 heures précédant l'arrivée sur le territoire belge. 

Un résultat positif à un test PCR impliquera une obligation de quarantaine de 10 jours, sans interruption possible.

Les contrôles visant les Formulaires de localisation des passagers (PLF) et les certificats covid numériques seront renforcés. 

Le Comité de concertation recommande aux organisateurs de camps de jeunesses de tout mettre en œuvre pour veiller au dépistage général des encadrants et des jeunes participants avant le départ, afin d'éviter que des personnes contaminées ne participent au camp.


3.    Évènements 

Le Covid Safe Ticket pourra être utilisé pour des événements réunissant 1 500 personnes ou plus et sera à la disposition des personnes complètement protégées par la vaccination (vaccination complète plus deux semaines), qui présentent un certificat de rétablissement ou un test négatif récent.

Le Covid Safe Ticket sera valable à partir du 13 août uniquement pour les événements en plein air réunissant au moins 1 500 personnes. À partir du 1er septembre, les événements à l’intérieur seront également concernés.
En cas d’utilisation du Covid Safe Ticket, les règles concernant le port du masque, la distance sociale et les restrictions CIRM/CERM sont abandonnées. Toutefois, il s’agira de prévoir un plan de gestion de la foule, de respecter les précautions sanitaires et d’assurer une ventilation adéquate (avec un compteur de CO2 à l'intérieur).

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

21 juin 2021 - Prochaine étape du Plan « été » dès le 27 juin

 

Le Comité de concertation constate qu’au cours des sept derniers jours, le nombre d’hospitalisations quotidiennes est de moins de 75 et que le nombre de lits d’hôpitaux occupés par des patients atteints du coronavirus s’élève à moins de 1000. Par ailleurs, pendant cette même période, le taux de positivité est passé sous la barre des 4 %.
 
Vaccination complète

Le Comité de concertation souligne l’importance d’une vaccination complète pour une protection optimale. L’objectif demeure de vacciner un maximum de personnes en un minimum de temps. Lorsque des personnes intégralement vaccinées et partiellement vaccinées se rencontrent, il est toujours vivement conseillé qu’elles continuent de respecter la distance d’un mètre et demi et le port du masque.

27 juin 2021 : nouvelle étape du Plan « été »
 
La baisse du nombre de contaminations et d’hospitalisations nous permet d’amorcer une nouvelle étape du Plan « été » dès le 27 juin.

1. Contacts sociaux: jusqu’à huit personnes à l’intérieur, membres de la même famille et enfants jusqu’à 12 ans accomplis non compris. Cette règle est aussi applicable pour les vacances en famille dans les résidences de vacances. 

Les résidences de vacances qui peuvent accueillir plus de 15 personnes ne se voient pas appliquer de limitations, à condition que les protocoles en place soient respectés. 

2. Shopping: suppression de la limitation du nombre de personnes avec qui vous pouvez faire du shopping. Le port du masque reste obligatoire.  

3. Horeca: 

Maximum huit personnes autorisées par tablée, enfants jusqu’à 12 ans accomplis non compris. Les membres d’un même ménage peuvent partager la même table. 

L’heure de fermeture obligatoire est repoussée à 1 h du matin. Cet horaire vaut aussi pour la livraison à domicile et les magasins de nuit.

L’utilisation de plexiglas est autorisée sur les terrasses comme alternative à la règle du mètre et demi entre les tablées.

Les sports de café et jeux de hasard sont autorisés, moyennant le port du masque. 

En ce qui concerne les banquets et réceptions, le nombre de personnes présentes n’est plus limité. Ils suivent les règles de l’horeca. 

4. Cultes: jusqu’à 200 personnes à l’intérieur et 400 à l’extérieur. En cas de recours au CERM ou au CIRM, ce sont les dispositions valables pour le secteur événementiel qui s’appliquent. 

5. Marchés, marchés annuels, braderies, brocantes et marchés aux puces: si le nombre de visiteurs prévu est supérieur à 5000 personnes, il faut disposer d’un plan de circulation à sens unique, avec des entrées et des sorties distinctes. Port du masque obligatoire en juillet et en août.  

6. Foires: si le nombre visiteurs prévu est supérieur à 5000 personnes, il faut disposer d’un plan de circulation à sens unique, disposant d’entrées et de sorties distinctes. Port du masque obligatoire en juillet et en août. Désinfection des mains avant les attractions et respect de distances sociales entre les visiteurs ou les groupes autorisés. Les règles en vigueur sont affichées devant le stand ou l’attraction.  

7. Capacité autorisée lors d’événements 

À l’intérieur : passage à 100 % de la capacité du CIRM jusqu'à maximum 2000 participants, et jusqu’à 4000 participants lors d’événements tests dès que le COVID Safe Ticket sera disponible et uniquement si l’accès à l’événement est réservé aux personnes munies du COVID Safe Ticket.

À l’extérieur : passage de 2500 à 5000 participants lorsque l’accès est exclusivement réservé aux personnes munies du COVID Safe Ticket.

8. Rassemblements et manifestations: L'interdiction des rassemblements nocturnes prend fin de même que les restrictions relatives aux manifestations, sauf l'obligation de masque et de distance sociale.

9. Team buildings: les team buildings en présentiel sont à nouveau autorisés. 

Secteur des titres-services

Le Comité de concertation décide de prolonger les mesures actuelles dans le secteur des titres-services jusqu'au 30 septembre 2021, notamment l'obligation pour l'employeur de fournir un masque et du gel désinfectant pour chaque prestation.

Éclaircissements

Enfin, le Comité de concertation a apporté un certain nombre d’éclaircissements :

Pour toutes les activités sportives, chaque participant jusqu'à l’âge de 18 ans accomplis peut être accompagné d'un membre de sa famille.

Les infrastructures sanitaires telles que les vestiaires et les douches sont accessibles.

Lorsque des activités Horeca sont organisées dans le cadre d’événements, de représentations culturelles et autres, de compétitions sportives, de formations et de congrès, les plats à emporter sont également autorisés.

Les organisateurs qui utilisent le COVID Safe Ticket ne sont pas obligés d’offrir la possibilité de se faire tester à l'entrée de l'événement.

Lors d’événements à l’extérieur le port du masque n’est plus obligatoire quand on est assis. 

Un prochain Comité de concertation est prévu le 16 juillet prochain.

Dix trucs et astuces pour profiter pleinement de votre été

  • Faites-vous vacciner. Plus il y aura de vaccinés, plus nous serons en sécurité.
  • Lavez-vous les mains régulièrement. Et continuez du suivre les autres règles d’hygiène, comme tousser et éternuer dans le coude.
  • Vous êtes malade ? Vous avez des symptômes ? Restez chez vous et contactez votre médecin.
  • Faites un autotest si vous n’êtes pas encore vacciné·e. Les autotests sont disponibles en pharmacie.
  • Privilégiez les activités plein air. Et oui, dehors, c’est plus sûr !
  • En petit comité, vous en profiterez. Se réunir à cinq est plus sûr qu’à cinquante.
  • Toutes les personnes du groupe sont vaccinées ? Les masques peuvent alors tomber.
  • Aérez et ventilez les espaces intérieurs. Pour y éviter la formation d’un nuage viral.
  • Gardez encore un peu vos distances : 1,5 mètre jusqu'à ce que tout le monde soit vacciné, c’est plus prudent.
  • Même en vacances, jouez la carte de la prudence. Téléchargez le certificat covid numérique, utilisez l’application Coronalert et informez-vous des mesures locales.

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

18 juin 2021 - Certificat "CovidSafe"

Certificat « CovidSafe » pour voyager en Europe : les modalités d’accès en Wallonie.

Depuis ce mercredi 16 juin, tous les citoyens peuvent obtenir leur certificat « Covid Safe » qui leur permettra de voyager aisément dès le 1er juillet en Europe. Concrètement, ce « CovidSafe » se présente sous la forme de 3 certificats. Chaque citoyen devra disposer ou présenter un de ces sésames pour voyager en Europe, à savoir :

  • Soit, un certificat de vaccination complète qui sera valable 14 jours après la deuxième dose ou la dose unique de vaccin (pour le vaccin unidose Johnson & Johnson) ; 
  • Soit, un certificat de rétablissement qui commençe après le 11ème jour suite à un test positif et qui est valable jusqu’à 180 jours ;
  • Soit, un certificat de testing qui atteste d’un résultat négatif à la Covid dans les 72 heures précédant le voyage.

 

En Wallonie, le CovidSafe sera disponible via les plateformes numériques suivantes :

 

Pour consulter ses données et obtenir son certificat, le citoyen devra se munir de sa carte d’identité (et de son code PIN) ainsi que d’un lecteur de carte d’identité ou se connecter via l’application Itsme.

Si le citoyen identifie une erreur dans ses données vaccinales personnelles, il pourra le mentionner en remplissant et envoyant un formulaire via le lien web suivant : https://requete-vaccination.aviq.be. L’AVIQ se chargera de prendre contact avec le vaccinateur pour qu’il vérifie les données et corrige les éventuelles erreurs.

Afin de toucher le public le plus large possible, et notamment les citoyens ne disposant pas d’un accès à un outil numérique, la Wallonie a également mis en place un call center pour obtenir ce certificat. Ce dernier est d’ores et déjà joignable et accessible, de 9h à 19h, du lundi au samedi inclus, au numéro de téléphone suivant : 071/31.34.93.

En plus des agents du call center qui peuvent répondre aux questions sur le certificat et aider le citoyen dans ses démarches, une messagerie automatique est également disponible 24h/24 – 7j/7 via le même numéro. Il suffit d’appeler ce numéro, de taper « 1 » et d’encoder son numéro national. De cette manière, une copie du certificat de vaccination pourra être envoyée de façon automatique par courrier postal.

Comme ce nouveau document sera requis pour les voyages en Europe dès le 1er juillet prochain, les autorités wallonnes recommandent aux citoyens de préparer dès à présent leur voyage, et donc les encouragent à consulter et télécharger leur certificat « CovidSafe » bien avant leur date de départ en vacances.

Pour des informations sur le certificat de vaccination consultez la section FAQ du site www.jemevaccine.be.

Pour des informations concernant les voyages:

https://www.info-coronavirus.be/fr/voyages/ ou le site du SPF Affaires Etrangères : https://diplomatie.belgium.be/fr/Services/voyager_a_letranger/conseils_par_destination

FAQ à télécharger via ce lien

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

14 juin 2021 - Antenne COVID de Hamme-Mille

L'antenne de Hamme-Mille vous accueille tous les jours ouvrables de 10h à 12h.

Pour plus de facilité, prenez rendez-vous en ligne!

https://testcovid.doclr.be

Vous devez vous faire tester en vue d'un départ en vacances? Prenez rendez-vous via https://testcovid.doclr.be

Veuillez vous munir du numéro de registre national de chaque voyageur ainsi que de vos coordonnées (téléphone et email).

Attention: le résultat du test reçu par SMS n'est pas suffisant pour embarquer à l'aéroport, vous devez présenter le PDF téléchargé ou imprimé depuis le portail Ma Santé.

Veillez également à vous renseigner auprès de votre agence de voyage pour savoir quels autres documents vous devrez fournir.

Où faire son test dans notre région?

En semaine 

À l'antenne de Hamme-Mille : les rendez-vous se font uniquement via le site masante.be

En semaine et weekend

Labo Ottignies travel clinic: 

Rendez-vous en ligne https://www.cspo.be/realiserPCRvoyage et téléchargement des résultats par vous-même sur HELENACARE

Si vous souhaitez qu'un médecin de la Travel Clinic assure le suivi du dossier, veuillez prendre rendez-vous en consultation au 010/43.73.70.
Une fois le test réalisé, vous recevrez alors, par e-mail, les documents suivants en français
et anglais : le résultat du test PCR et une attestation médicale comprenant votre identité complète avec le numéro de passeport ou carte d'identité, les détails sur le test PCR utilisé, les coordonnées de la clinique et du médecin consulté avec son cachet et sa signature électronique.

Antenne de Céroux-Mousty (ouvert de 13h à 19h - 7jours/7) : rendez-vous par téléphone au 010/61.17.97
Salle Jules Ginion - Place Communale 3 - Céroux-Mousty

Aéroport de Zaventem (ouvert de 3H30 du matin à minuit) : rendez-vous en ligne https://www.brusselsairport.be/fr/passengers/the-impact-of-the-coronavirus/covid-19-test-centre-at-brussels-airport

Test PCR gratuit pour les voyageurs

Dans le cadre des voyages, pour ceux qui n’ont pas encore eu l’occasion de se faire vacciner et si la vaccination n’a pas été refusée, 2 tests PCR seront pris en charge par l’INAMI (via un code d’activation) si réalisés entre le 1er juillet et le 30 septembre 2021. (Sciensano, 16 juin 2021)

Comment obtenir le code pour le test et comment l’utiliser ?

• Se connecter sur le site masante.be

• Ouvrir sa page personnelle en s’identifiant via un lecteur de carte d’identité ou l’application itsme

• Si vous êtes éligibles à un test gratuit, un bouton vous permettra de demander un code d’activation (Coronatest prescription code, ou CTPC). Celui-ci est composé de 16 chiffres/lettres et vous sera envoyé par SMS. Ce code est valable 10 jours

• Via le site masante.be, (encart « COVID 19 - Données personnelles ») prenez rendez-vous pour le prélèvement nasopharyngé en sélectionnant « Prendre rendez-vous pour un test sur base d’un code d’activation »

!!!Si vous avez déjà pris rendez-vous pour un test à partir du 1er juillet, celui-ci sera payant si vous n'avez pas de code d'activation !!!

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

8 juin 2021 - COMMUNIQUE DE PRESSE - Annelies Verlinden - Ministre de l’Intérieur, des Réformes institutionnelles et du Renouveau démocratique

 

Publication de l’arrêté ministériel amorçant la première phase du plan « été »

Bruxelles, le vendredi 4 juin 2021

L'arrêté ministériel contenant les mesures sanitaires pour la première phase du plan « été » a été publié au Moniteur belge. Ces mesures entreront en vigueur le 9 juin 2021.

Lors du Comité de concertation du 11 mai 2021, une première série d’assouplissements importants a été définie. Cet ensemble a été traduit en un projet d’arrêté ministériel. Ce projet a été peaufiné sur base de l’avis du Conseil d’État. Les décisions prises lors du Comité de concertation d’aujourd’hui, 4 juin 2021, ont immédiatement été reprises dans l’arrêté ministériel qui vient d’être publié.

Le 11 juin 2021, le Comité de concertation réévaluera la situation épidémiologique et définira les autres mesures à prendre dans le cadre du plan « été », entre autres en ce qui concerne les contacts sociaux.

Vous trouverez ci-dessous un aperçu des mesures finales, telles que contenues dans l’arrêté ministériel, qui s'appliqueront jusqu'au 30 juin 2021.

Rassemblements

En journée (entre 5 heures du matin et minuit), des rassemblements sur la voie publique et dans l’espace public de plus de dix personnes (sans compter les enfants jusqu’à l’âge de 12 ans accomplis) sont interdits, sous réserve des exceptions énumérées ci-dessous.

La nuit (entre minuit et 5 heures du matin), des rassemblements sur la voie publique et dans l’espace public de plus de quatre personnes (sans compter les enfants jusqu’à l’âge de 12 ans accomplis) sont interdits.

Les ménages peuvent, indépendamment de leur taille, toujours se déplacer ensemble.

Dans l’espace privé, les rassemblements sont autorisés jusqu’à 50 personnes (y compris les enfants jusqu'à l’âge de 12 ans accomplis), sous réserve des exceptions énumérées ci-dessous. En raison de la restriction relative à l'accueil d'invités à l’intérieur du domicile ou dans un hébergement touristique (voir plus loin), il ne sera pas possible d'accueillir plus de quatre personnes (sans compter les enfants jusqu’à l’âge de 12 ans accomplis) à l'intérieur du domicile.

Sauf si cela est impossible en raison de la nature de l’activité (par exemple entraînement du football, scoutisme), des groupes de quatre personnes au maximum (sans compter les enfants jusqu’à l’âge de 12 ans accomplis) sont formés dans le cadre des activités et des rassemblements autorisés, sauf s’il s’agit d’un ménage. La distanciation sociale ne doit pas être respectée entre les membres de ces groupes de quatre personnes, contrairement aux autres groupes présents de maximum quatre personnes. Lors d’un même rassemblement ou d’une même activité, ces groupes ne peuvent pas changer de composition.

Horeca, réception et banquets

L’horeca indoor et outdoor est autorisé de 5 heures à 23 heures 30.

En plus des règles déjà en vigueur dans le secteur de l'horeca, les règles supplémentaires ou adaptées suivantes doivent désormais être respectées :

  • dans chaque espace séparé dans lequel on prépare et sert de la nourriture ou des boissons, au moins un appareil de mesure de la qualité de l’air doit être présent ;
  • un maximum de quatre personnes par table est autorisé (sans compter les enfants jusqu’à l’âge de 12 ans accomplis) ;
  • les buffets sont autorisés ;
  • le service au bar n’est autorisé que dans des établissements unipersonnels.

 

La limite maximale de 80 décibels en ce qui concerne le niveau sonore s’appliqué à l’horeca indoor.

Des repas et boissons à emporter peuvent être offerts et livrés jusqu’à 23 heures 30 au plus tard.

L’interdiction générale de la vente de boissons alcoolisées entre 22 heures et 5 heures est levée.

Dans le cadre de l’exercice professionnel d’une activité horeca, un maximum de 50 clients est autorisé par réception ou banquet séparé, sauf s'il s'agit d'une terrasse ouverte. Les règles applicables au secteur horeca doivent y être respectées.

La présence d’un public lors d’événements, de représentations culturelles ou autres, de compétitions sportives, d’entraînements sportifs et de congrès.

À l'intérieur, ces activités sont autorisées par les autorités communales compétentes pour un public assis de maximum 75% de la capacité CIRM, sans dépasser les 200 personnes (y compris les enfants jusqu’à l’âge de 12 ans accomplis). Si des services horeca sont offerts, les règles applicables au secteur horeca doivent être respectées.

À l’extérieur, ces activités peuvent également être autorisées par les autorités communales compétentes pour un public debout ou assis de maximum 400 personnes (y compris les enfants jusqu’à ‘âge de 12 ans accomplis). Les écrans extérieur pour le championnat d’Europe peuvent également être autorisés. Si des services horeca sont offerts, les règles applicables au secteur horeca doivent être respectées.

Les activités peuvent avoir lieu entre 5 heures et 23 heures 30. Il n’y a pas de limitation du niveau sonore.

Les conditions suivantes doivent en outre être respectées à tout moment :

  • le public peut être accueilli par groupes de quatre personnes au maximum (sans compter les enfants jusqu’à l’âge de 12 ans accomplis), sauf s’il s’agit d’un même ménage ;
  • l’exploitant ou l’organisateur informe les visiteurs, les membres du personnel et les tiers en temps utile et de manière clairement visible des mesures de prévention en vigueur;
  • une distance de 1,5 mètre est garantie entre chaque groupe de quatre personnes ou chaque ménage ;
  • couvrir la bouche et le nez avec un masque est obligatoire dans les espaces accessibles au public dans l’entreprise ou l’association et si les règles de distanciation sociale ne peuvent pas être respectées en raison de la nature de l'activité exercée, d'autres moyens de protection personnelle sont en outre aussi fortement recommandés ;
  • l'établissement s’organise de manière à ce que les rassemblements soient évités et à ce que les règles de distanciation sociale puissent être respectées, également en ce qui concerne les personnes qui attendent à l’extérieur de l’établissement;
  • les espaces publics, en ce compris les terrasses dans l’espace public, sont organisés conformément aux prescriptions édictées par les autorités locales ;
  • l’exploitant ou l’organisateur met à disposition du personnel et des clients les produits nécessaires à l'hygiène des mains ;
  • l’exploitant ou l’organisateur prend les mesures d'hygiène nécessaires pour désinfecter régulièrement l’établissement et le matériel utilisé
  • l’exploitant ou l’organisateur assure une bonne aération.

 

Cultes et cérémonies

Un maximum de 100 personnes (sans compter les enfants jusqu’à l’âge de 12 ans accomplis, l’officier de l’état civil et le ministre du culte) peut être présent en même temps aux activités suivantes dans les bâtiments prévus à cet effet (indépendamment du nombre de pièces à l’intérieur du bâtiment) :

  • les mariages civils ;
  • l’exercice individuel et collectif du culte et l'exercice individuel et collectif de l'assistance morale non confessionnelle et des activités au sein d'une association philosophique-non-confessionnelle;
  • la visite individuelle ou collective d’un bâtiment de culte ou d’un bâtiment destiné à l'exercice public de l'assistance morale non confessionnelle.

 

Un maximum de 100 personnes, sans compter les enfants jusqu’à l’âge de 12 ans accomplis et le ministre du culte, peut être présent en même temps aux funérailles et crémations dans les espaces séparés des bâtiments prévus à cet effet.

Un maximum de 200 personnes (sans compter les enfants jusqu’à l’âge de 12 ans accomplis, l’officier de l’état civil et le ministre du culte) peut être présent en même temps aux activités suivantes :

  • la visite d’un cimetière dans le cadre de funérailles ;
  • les mariages civils, pour autant qu’ils soient organisés à l’extérieur ;
  • l’exercice individuel et collectif du culte et l’exercice individuel et collectif de l’assistance morale non confessionnelle et des activités au sein d’une association philosophique-non-confessionnelle, pour autant qu’elles soient organisées à l’extérieur sur les lieux prévus à cet effet, le cas échéant conformément au protocole applicable.

 

Sous réserve de l’autorisation préalable des autorités locales compétentes et après consultation du CIRM/CERM, la capacité à l’intérieur peut être portée à un maximum de 75 % du CIRM, sans dépasser les 200 personnes (y compris les enfants jusqu’à l’âge de 12 ans accomplis). La capacité à l’extérieur peut être portée à un maximum de 400 personnes (y compris les enfants jusqu’à l’âge de 12 ans accomplis) après autorisation des autorités locales compétentes et après consultation du CERM.

L’interdiction de toucher des objets est levée.

Activités dans un contexte organisé

Un ou plusieurs groupes de maximum 50 personnes jusqu’au 24 juin 2021 inclus, et de maximum 100 personnes à partir du 25 juin 2021, encadrants non-compris, peut participer à des activités dans un contexte organisé, en particulier organisé par un club ou une association, toujours en présence d'un entraîneur, encadrant ou superviseur majeur. Les mesures suivantes doivent être respectées :

  • les personnes rassemblées dans le cadre de ces activités, doivent rester dans un même groupe et ne peuvent pas être mélangées avec les personnes d'un autre groupe ;
  • sauf si cela est impossible en raison de la nature de l’activité (entraînement de foot, scoutisme par exemple), des groupes de quatre personnes au maximum (sans compter les enfants jusqu'à l'âge de 12 ans accomplis), sont formés, sauf s’il s’agit du même ménage.
  • les participants jusqu'à l'âge de 18 ans accomplis peuvent être accompagnés par un seul membre du même ménage.
  • les encadrants et les participants âgés de 13 ans et plus respectent, dans la mesure du possible, la distance de 1,5 mètre entre eux.

 

Jusqu’au 24 juin 2021 inclus, les activités peuvent uniquement avoir lieu sans nuitée.

Activités sportives

Les compétitions sportives professionnelles et les entraînements sportifs professionnels peuvent avoir lieu sans limitation du nombre de participants.

Un maximum de 50 personnes à l’intérieur ou de 100 personnes à l’extérieur peut participer à des compétitions sportives non professionnelles et à des entraînements sportifs non professionnels.

L’utilisation d’un appareil de mesure de la qualité de l’air est obligatoire dans les centres de fitness.

Marchés et attractions foraines

Les marchés, en ce compris les marchés annuels, les braderies, les brocantes et marchés aux puces, et les fêtes foraines peuvent uniquement avoir lieu après autorisation des autorités communales compétentes, dans le respect des règles qui s’appliquaient déjà aux marchés. Un certain nombre de règles supplémentaires s’appliquent :

  • les visiteurs peuvent être accueillis par groupes de quatre personnes au maximum (sans compter les enfants jusqu’à l’âge de 12 ans accomplis) sauf s’il s’agit d’un même ménage ;
  • les marchands et les forains peuvent désormais proposer de la nourriture ou des boissons dans le respect des règles applicables au secteur horeca.

 

En outre, il n’y a plus de limite de temps pour visiter les marchés et les foires.

Shopping et prestation de services

Il est désormais autorisé de faire du shopping à deux (sans compter les enfants jusqu’à l’âge de 12 ans accomplis et les accompagnateurs de personnes ayant besoin d’une assistance). Des groupes de plus de deux personnes sont autorisés pour autant qu’elles font partie du même ménage.

Les foires commerciales peuvent désormais avoir lieu selon les règles applicables aux magasins et conformément au protocole applicable.

Les activités de type « porte à porte » et de démarchage sont à nouveau autorisées, de même que les prestations de services à domicile et les prestations de services au cours desquels la distance de 1,5 mètre ne peut pas être garantie entre le prestataire de services et le consommateur en raison de la nature du service presté.

Les magasins de nuit sont désormais autorisés à rester ouverts jusque 23 heures 30.

Enfin, il n’y a plus de limite de temps pour visiter les magasins et les prestataires de services.

Accueil d’invités à l’intérieur ou à l’extérieur du domicile ou dans un hébergement touristique

Chaque ménage peut accueillir au maximum quatre personnes (sans compter les enfants jusqu’à l’âge de 12 ans accomplis) en même temps à l’intérieur du domicile ou dans un hébergement touristique.

À l'extérieur, un maximum de 50 personnes (y compris les enfants jusqu'à l’âge de 12 ans accomplis) peuvent être accueillies. Si, dans ce contexte, il est fait appel à des prestations de services relatifs à l’exercice d’activités horeca, le respect des règles applicable au secteur horeca est vivement recommandé et les prestations de services doivent en tout cas se terminer au plus tard à 23h30.

Utilisation de narguilés

L’utilisation collective de narguilés reste interdite dans les lieux accessibles au public. L’utilisation individuelle est toutefois autorisée.

Distanciation sociale

La mesure limitant le nombre de contacts rapprochés durables n’est plus d’application. Il est toutefois encore fortement recommandé de respecter au maximum les mesures préventives, telles que le maintien de la distance, le port du masque, l’hygiène des mains et la ventilation en ouvrant les portes et fenêtres.

Pour les activités dorénavant possibles pour des groupes de quatre personnes au maximum et lors de l’accueil d’invités, les règles de distanciation sociale ne doivent plus être respectées. Les règles de distanciation sociale doivent toutefois être respectées vis-à-vis d’autres groupes présents.

Manifestations

Un maximum de 200 participants (lors de manifestations dynamiques) et de 400 participants (lors de manifestations statiques) peut assister à des manifestations qui se déroulent sur la voie publique, où la distanciation sociale peut être respectée, et qui ont été préalablement autorisées par les autorités communales compétentes après consultation du CERM.

Les participants sont admis en groupes de quatre personnes maximum (sans compter les enfants jusqu'à l’âge de 12 ans accomplis), sauf s'il s'agit d'un ménage.

Télétravail à domicile

Les entreprises, associations et services peuvent planifier des moments de retour pour les personnes qui y sont employées pour lesquelles le télétravail à domicile est obligatoire.

Ces moments de retour peuvent s’élever à maximum un jour ouvrable par semaine par personne. Par jour, un maximum de 20% des personnes pour lesquelles le télétravail à domicile est obligatoire, peuvent être présentes simultanément dans l’unité d’établissement, à l’exception des PME comptant moins de dix personnes employées, un maximum de 5 personnes pouvant être présentes dans l’unité d’établissement.

Voyages au départ de pays où circule un variant inquiétant

Les voyageurs qui se sont rendus au Brésil, en Afrique du Sud ou en Inde à un moment quelconque au cours des 14 jours précédant leur arrivée en Belgique, ne sont désormais soumis qu’à un nombre très limité d’exceptions à l'obligation de remplir et de signer le formulaire PLF et, pour les non-résidents, de disposer d'un résultat de test négatif préalable. La principale différence est que ces obligations s'appliquent désormais également lorsque les voyageurs n'ont pas fait usage d’un transporteur et lorsque le séjour en Belgique ou le séjour préalable à l'étranger a duré moins de 48 heures.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

30 avril 2021 - Toutes-boîtes n°12

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

20 avril 2021 - Testing et déplacements internationaux

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

7 avril 2021 - Vaccination - Liste de réserve QVAX

 

Vous pouvez désormais vous inscrire sur la liste de réserve générale "QVAX".

Grâce à QVAX, vous pouvez vous inscrire volontairement sur une liste de réserve pour bénéficier plus rapidement d'un vaccin Covid-19. Vous ne dépassez personne, mais vous comblez les absences lorsque des personnes ne se présentent pas à leur rendez-vous dans un centre de vaccination et que, de ce fait, des vaccins risquent d'être perdus. Vous indiquez simplement quand vous êtes disponible pour un vaccin. Votre centre de vaccination peut alors facilement vous avertir lorsqu'une possibilité de se faire vacciner se présente. Bien entendu, les directives de chaque région concernant les groupes prioritaires sont scrupuleusement respectées. Il pourrait donc s'écouler un certain temps avant que vous ne soyez appelé via la liste de réserve et peut-être même recevrez-vous votre invitation via la voie normale avant. En vous inscrivant sur QVAX, vous contribuez à accélérer la campagne de vaccination. Procédure détaillée pour l’inscription à retrouver ici.

Très concrètement, si vous vous êtes inscrit: soit vous recevez votre convocation entretemps et ne devez alors plus réagir en cas de sollicitation pour une dose « last minute », soit vous ne l'avez pas encore reçue au moment de la sollicitation « last minute », prenez alors votre rendez-vous en ligne, présentez-vous au centre, vous serez encodé dans Vaccinet (l’étape d’envoi de la première convocation saute, restera la convocation classique que vous recevrez pour la deuxième dose).

En cas de questions, consultez : https://www.jemevaccine.be/centre-d-informations/qvax-la-liste-de-reserve-pour-les-doses-de-vaccin-non-attribuees/

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

7 avril 2021 - Autotest COVID-19

Des autotests sont à présent disponibles en pharmacie.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

25 mars 2021 - Communiqué de presse du Délégué Général COVID-19


La campagne de vaccination en Wallonie victime de son succès
Le 15 mars dernier, la Région wallonne a mis en place ses centres de vaccination fixes ouverts d’abord aux personnes de plus de 65 ans, aux patients porteurs de comorbidités qui augmentent leur risque de faire une forme grave de la maladie et à quelques professions critiques.
Les citoyens de ces groupes reçoivent progressivement une invitation par courrier et, s’ils ont une adresse électronique au niveau de la base de données du registre national, une invitation électronique.
Si le nombre de personnes vaccinées par semaine a augmenté et dépassé largement les 100.000 citoyens, l’engouement est impressionnant et dépasse nos capacités, bridées par les doses de vaccin disponibles.
Un call center a été ouvert pour répondre aux questionnements des personnes invitées dans le cadre de la vaccination COVID-19. Le numéro d’appel indiqué sur l’invitation a très vite rencontré un vif succès à tel point qu’il a atteint la saturation. Pour illustrer ce fait, ce 23 mars, nous avons enregistré 55.000 appels, ce qui a engendré de très longs délais d’attente et beaucoup de frustration.
Afin que la situation puisse revenir à la normale, nous demandons aux personnes qui ont été invitées à se faire vacciner de faire preuve de patience et d’éviter d’appeler plusieurs fois de suite sur une même journée.
Les nouvelles invitations sont suspendues quelques jours dans le but de faciliter la prise de rendez-vous aux citoyens qui ont reçu une invitation. De nouvelles plages de rendez-vous sont en cours de création pour la semaine prochaine et la semaine suivante, en lien avec les livraisons de vaccin attendues. Nous tenons à rassurer les personnes qui ont reçu leur invitation que la validité des codes des convocations plus anciens a été prolongée.
Par ailleurs, autre signe de l’engouement pour la vaccination, nous sommes confrontés à la pratique de certains citoyens de venir en fin de journée avec l’espoir de pouvoir être vacciné. Il ne faut pas venir ainsi se regrouper autour de l’entrée des centres, ce n’est pas la procédure qui permettra de se faire vacciner et c’est courir le risque de créer un foyer de contamination.
Comme l’a dit Madame la Ministre de la Santé wallonne, Christie Morreale, une liste de priorités à se faire vacciner sera établie par les autorités fédérales. Chacun doit être certain qu’aucune dose de vaccin ne sera gaspillée mais nous devons respecter les personnes prioritaires. Il est donc inutile de se présenter spontanément dans un centre de vaccination.
Nous souhaitons remercier les citoyens pour leur patience, qui permettra à la cadence de vaccination de se poursuive au mieux.
Yvon Englert, Délégué Général COVID-19
Contact : WXZvbi5FbmdsZXJ0QGdvdi53YWxsb25pZS5iZQ==

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

24 mars 2021 - Communiqué du Premier Ministre

 

Le Comité de concertation décide d’un large ensemble de mesures de temporisation.

Communiqué du Premier Ministre, Alexander De Croo

  • Rassemblements à 4 personnes maximum à l’extérieur

Les groupes de personnes (enfants jusqu’à 12 ans compris, non inclus) peuvent se rencontrer à l’extérieur à quatre maximum. Les ménages de plus de quatre personnes peuvent bien entendu se déplacer en plus grand nombre.

  • Magasins non essentiels sur rendez-vous

Les magasins non essentiels peuvent uniquement accueillir des clients sur rendez-vous, et le nombre maximum de clients pouvant se trouver simultanément sur place dépend de la taille du magasin, mais le maximum absolu est de 50 personnes. Deux personnes du même ménage peuvent se trouver simultanément dans le magasin.

Les livraisons à domicile et le « click-and-collect » restent possible, à condition qu’il n’y ait aucun contact physique et que le client n’entre pas dans le magasin.

Les magasins essentiels (entre autres les magasins d’alimentation, les pharmacies, mais aussi les magasins de produits d’hygiène, les magasins de tissus, les fleuristes et pépinières, les magasins de télécoms et les librairies) peuvent continuer à accueillir des clients sans rendez-vous.

  • Fermeture des métiers de contact non médicaux

Les métiers de contact non médicaux doivent fermer. Cela concerne entre autres :

les salons de beauté ;

les salons de pédicure non médicale ;

les salons de manucure ;

les salons de massage ;

les coiffeurs et barbiers ;

les salons de tatouage et de piercing.

  • Jeunesse et enseignement

Les cours de tous les niveaux d’enseignement (enseignement primaire et secondaire, enseignement artistique à temps partiel, enseignement supérieur et promotion sociale) sont suspendus du 29 mars au 2 avril inclus. Les écoles maternelles restent ouvertes. Des examens peuvent en revanche avoir lieu durant la semaine précédant les vacances de Pâques.

Entre le 29 mars et le 2 avril, une garderie est prévue pour les enfants dont les parents exercent des fonctions où le télétravail est impossible et pour les personnes qui sont dans l’impossibilité de garder les enfants. Les cours reprendront après les vacances de Pâques, le lundi 19 avril, si possible entièrement en présentiel pour le niveau secondaire.

Les camps de jeunes et activités parascolaires restent autorisées en petits groupes de 10 jeunes maximum, sans nuitée.

  • Contrôles du télétravail plus stricts

Les contrôles du respect de l’obligation de télétravail seront renforcés.

Les employeurs doivent tenir un registre précisant les personnes présentes sur le lieu de travail et à quel moment. Les administrations publiques sont également tenues de respecter les obligations de télétravail.

Les voyages non essentiels restent interdits

Les voyages non essentiels restent interdits pendant les vacances de Pâques. Les contrôles aux frontières seront sensiblement renforcés.

  • Manifestations

Le nombre maximal de participants pour les manifestations statiques sur la voie publique est limité à 50.

  • Importance des règles de base

Le Comité de concertation rappelle l’importance des éléments suivants :

le respect par la population des mesures sanitaires en vigueur ;

le contrôle strict du respect de ces règles par les services de police et d’inspection ;

le télétravail obligatoire ainsi que le contrôle strict de son application par les services d’inspection ;

les mesures prises par les autorités locales pour éviter la foule dans les endroits très fréquentés.

Le Comité de concertation, le commissariat Corona et le Risk Assessment Group continuent de suivre de près la situation au jour le jour, et se réuniront immédiatement si la situation l’exige.

L’arrêté ministériel reste en vigueur jusqu’au 25 avril inclus.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

12 mars 2021 - Information vaccination

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

5 mars 2021 - Toutes-boîtes n°11

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

5 février 2021 - Communiqué du Premier Ministre

Communiqué du Premier Ministre, Alexander De Croo

Aujourd’hui, la situation du coronavirus dans notre pays reste mitigée. Le nombre d’infections reste stable depuis le mois de décembre. Le nombre d’hospitalisations et de décès diminue légèrement. Il reste actuellement nécessaire de prévenir la propagation de variants contagieux du virus. Une extrême prudence est donc toujours de mise.

Le Comité de concertation reconnait toutefois aussi que les soins corporels contribuent indéniablement à un meilleur bien-être social et mental. C’est pourquoi les métiers de contact non médicaux pourront rouvrir progressivement. Les coiffeurs pourront reprendre leurs activités à partir du samedi 13 février. Les autres métiers de contact non médicaux, tels que les salons de beauté, de massage et d’onglerie, pourront redémarrer à partir du 1er mars.

Des conditions très strictes

La réouverture des métiers de contact non médicaux est soumise à des conditions très strictes et à des protocoles renforcés qui imposent notamment les aspects suivants :

  • Temps d’attente de 10 minutes entre deux traitements, pour le nettoyage et la désinfection de la zone de traitement
  • Obligation de travailler sur rendez-vous
  • Obligation pour les clients d’attendre à l’extérieur
  • Ventilation suffisante, par exemple en ouvrant les fenêtres et les portes
  • Maintien de l’interdiction des services à domicile

 

Activités de plein air dans les parcs animaliers

À partir du 13 février, les parcs animaliers pourront ouvrir leurs portes selon les mêmes règles que les parcs naturels. Cela signifie, entre autres, que seules les activités de plein air sont autorisées et qu’un strict contrôle de l’accès sera prévu.

Maisons de vacances dans les parcs de vacances, les parcs de bungalows et les campings

Le Comité de concertation a également pris note de l’arrêt du Conseil d’État du 2 février concernant les maisons de vacances dans les parcs de vacances, les parcs de bungalows et les campings. Conformément à l’arrêt, ces parcs pourront reprendre leurs activités à partir du 8 février selon les mêmes conditions restrictives que les autres types de logement. Cela signifie, entre autres, que leurs restaurants, bars et autres installations communes devront rester fermés.

L’immobilier

Le Comité de concertation a également confirmé sa décision antérieure d’autoriser les visites de biens à partir du 13 février dans le cadre des activités immobilières des agents immobiliers professionnels. 

Calendrier

Le Comité de concertation confirme que les restrictions actuelles pourront être progressivement supprimées dès que la situation épidémiologique s’améliorera de manière structurelle. L’augmentation du nombre de citoyens vaccinés notamment, en particulier dans les groupes vulnérables, aura un impact positif sur cet aspect. Le Commissariat COVID-19 et le GEMS ont été invités à établir un calendrier en collaboration avec les ministres et les secteurs compétents.

Pour finir, le Comité de concertation a également décidé de prolonger l’arrêté du 28 octobre 2020 jusqu’au 1er avril 2021 afin de garantir la sécurité juridique nécessaire même après le 1er mars. Cette prolongation n’exclut pas pour autant des décisions ou modifications dans l’intervalle.

Le prochain Comité de concertation est prévu le vendredi 26 février 2021.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

22 janvier 2021 - Communiqué du Premier Ministre

Le Comité de concertation se prononce pour une interdiction temporaire des voyages et un isolement prolongé
Communiqué du Premier Ministre, Alexander De Croo

Le gouvernement fédéral et les gouvernements des entités fédérées ont discuté aujourd’hui de la situation du coronavirus en Comité de concertation. Afin de lutter contre l'importation et la poursuite de la propagation de nouveaux variants du virus, le Comité de concertation a décidé d'interdire temporairement les voyages récréatifs/touristiques à destination et en provenance de la Belgique.

1. Limitation des voyages internationaux

  • Interdiction des voyages non essentiels

Les voyages à des fins récréatives/touristiques à destination et en provenance de la Belgique sont interdits du mercredi 27 janvier au lundi 1er mars 2021. L'interdiction de voyager sera contrôlée tant au niveau du trafic routier, aérien, maritime que ferroviaire.

Les personnes qui se rendent en Belgique et en reviennent doivent être en possession d'une déclaration sur l'honneur. Un modèle de formulaire sera fourni par la ministre de l'Intérieur. La déclaration sur l'honneur doit être liée au « Passenger Location Form » des passagers et être étayée par les documents nécessaires.

Pendant la durée de l'interdiction, seuls les déplacements essentiels sont autorisés. Vous trouverez un aperçu des voyages autorisés sur:
https://centredecrise.be/fr/news/gestion-de-crise/le-comite-de-concertation-se-prononce-pour-une-interdiction-temporaire-des

  • Voyageurs en provenance du Royaume-Uni, de l’Afrique du Sud et de l’Amérique du Sud

À partir du lundi 25 janvier, tous les voyageurs entrant dans notre pays en provenance du Royaume Uni, de l’Afrique du Sud ou de l’Amérique du Sud devront obligatoirement respecter une quarantaine de dix jours et réaliser un test PCR le premier et le septième jour de cette quarantaine.

  • Double test à l’entrée

Comité de concertation souhaite que tout non-résident qui voyage vers la Belgique, se fasse à nouveau tester à son arrivée en Belgique, en plus du test négatif obligatoire préalable à son départ. Il pourra s’agir d’un test PCR ou d’un test antigénique rapide. Le Comité de concertation demande à la Conférence interministérielle Santé publique, à la Taskforce Testing et au Commissariat COVID-19 de concrétiser ce point.


2. Prolongation de l’isolement

s personnes dont le test COVID-19 est positif devront désormais s'isoler pendant dix jours. Après un contact à haut risque ou un voyage vers notre pays, la période de quarantaine reste de dix jours. Cette durée pourra être réduite à un minimum de sept jours à condition de présenter un test négatif qui aura été effectué au plus tôt sept jours après l'exposition.

3. Perspectives pour les professions de contact non médicales

Dans l’état actuel de l’épidémie, il n’est pas encore recommandé de procéder à la réouverture des professions de contact non médicales. L’on pourra envisager une réouverture à partir du 13 février à condition que la situation épidémiologique continue d’évoluer positivement. Comité de concertation évaluera cette situation le 5 février.

En outre, la réouverture des professions de contact non médicales ne sera possible que dans le respect strict des protocoles existants, complétés par une série de mesures supplémentaires, comme l’obligation de pratiquer les soins sur rendez-vous uniquement, l’enregistrement obligatoire des rendez-vous, l'obligation pour les clients d'attendre à l’extérieur et l'obligation de laisser les portes et les fenêtres ouvertes en tout temps.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

8 janvier 2021 - Communiqué du Premier Ministre

COVID-19: le Comité de concertation effectue une évaluation intermédiaire et confirme les règles en vigueur.

Communiqué du Premier Ministre, Alexander De Croo

Le gouvernement fédéral et les gouvernements des entités fédérées réunis aujourd'hui au sein du Comité de concertation, en vidéoconférence, ont discuté de la situation épidémiologique. Celle-ci évolue positivement depuis plusieurs semaines dans notre pays, plus favorablement que dans toute une série d'autres pays européens.

Le Comité de concertation note que le nombre de contaminations diminue lentement. Malgré cette tendance générale à la baisse, le taux de reproduction est à nouveau en légère hausse (Rt = 1,004). Le taux d'occupation en soins intensifs se maintient également à un niveau élevé.

Selon le Comité de concertation, il est toutefois encore trop tôt pour évaluer l'impact éventuel des retours de voyages, des fêtes de fin d’année et de la réouverture des écoles.

Le Comité de concertation a donc pris les décisions suivantes:

Le télétravail obligatoire est maintenu. Il y aura davantage de contrôles sur les lieux de travail des travailleurs qui doivent respecter une quarantaine.

Les voyages non essentiels restent vivement déconseillés. Il y aura davantage de contrôles du respect de l’obligation de test et de l’obligation de quarantaine après un voyage non essentiel. Les contrôles seront également renforcés lors du retour des voyageurs sur les routes. Les règles en vigueur concernant les voyages resteront applicables au moins jusqu’après les vacances de Carnaval.

La vaccination s’accélère. Le Comité de concertation demande à la task force en charge de la vaccination d'accélérer la cadence de vaccination et de la rendre plus efficace. Les annonces concernant le doublement la quantité de vaccins de Pfizer et BioNTech via l’achat européen sont particulièrement importantes dans ce contexte.

Il y aura plus de tests. Les ministres de la Santé et la task force Testing sont chargés d’augmenter le nombre de tests PCR et de tests antigéniques dans le cadre de la capacité de test actuelle.

Vigilance dans l’enseignement. Il faudra être plus attentif au respect des mesures sanitaires et de quarantaine chez les enfants en âge scolaire, notamment les enfants scolarisés de nos pays voisins qui connaissent une situation épidémiologique moins favorable.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur: https://centredecrise.be/.../covid-19-le-comite-de...

Continuez à prendre soin de vous et des autres!

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

18 décembre 2020 - Communiqué du Premier Ministre

Comité de concertation lié au COVID-19 : pas d’assouplissement, mais des règles durcies en matière de voyages et un contrôle strict du télétravail

Communiqué du Premier Ministre, Alexander De Croo 


Le Comité de concertation a évoqué aujourd’hui la situation du coronavirus dans notre pays. Après une baisse notoire observée ces huit dernières semaines, force est de constater que la baisse des chiffres s’est arrêtée. Le Comité de concertation a donc décidé que l’heure n’était pas encore à l’assouplissement des règles. En revanche, des mesures complémentaires seront prises et un contrôle renforcé du respect des règles en vigueur sera appliqué.

Respect du nombre de contacts

Le Comité de concertation rappelle l’importance du bon respect des règles de contacts en vigueur, même pendant la période de Noël.

Maximum un contact rapproché par foyer.

La règle des quatre reste valable pour les rassemblements à l’extérieur.

Lors du réveillon de Noël et le jour de Noël, les personnes isolées peuvent inviter leurs deux contacts en même temps.

Une interdiction généralisée de la vente et de l’utilisation de feux d’artifice est également d’application.

Plus d’informations sur les mesures:  https://centredecrise.be/fr/news/comite-de-concertation-lie-au-covid-19-pas-dassouplissement-mais-des-regles-durcies-en-0 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

11 décembre 2020 - Toutes-boîtes n°10

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

27 novembre 2020 - Communiqué du Premier Ministre

COVID-19 : Le Comité de concertation donne son feu vert à l’ouverture des magasins non essentiels et précise les mesures de lutte contre le coronavirus pour la période de Noël

Communiqué du Premier Ministre, Alexander De Croo 


Le Comité de concertation a discuté aujourd’hui de la situation épidémiologique dans notre pays. Malgré la légère amélioration de la situation sanitaire, notre pays se trouve toujours en niveau d’alerte Covid 4.
Le Comité de concertation a pris les décisions suivantes.

1.    Réouverture des magasins à des conditions strictes
Les magasins non essentiels peuvent rouvrir à partir du 1er décembre 2020.
De strictes conditions en matière d’hygiène seront toutefois applicables :

  • le strict respect des règles de base, comme se laver les mains, garder ses distances, porter un masque ;
  • les mesures de prévention doivent être annoncées de manière visible pour tous les visiteurs y compris le personnel et les fournisseurs ;
  • du gel désinfectant pour les mains doit être disponible à l'entrée ; toute personne qui entre dans le magasin doit se désinfecter les mains ;
  • le personnel reçoit une formation appropriée ;
  • le shopping se fait individuellement avec un adulte par séance de shopping. La compagnie d’enfants jusqu'à l’âge de 18 ans inclus est limitée autant que possible ;
  • une visite de magasin est aussi brève que possible et dure au maximum 30 minutes ;
  • le magasin est également responsable de la gestion de la file d'attente à l'extérieur du magasin. Une surveillance de la clientèle qui  attend à l’extérieur du magasin doit être organisée de manière à ce que les règles de distanciation physique soient respectées. L'organisation à l'extérieur du magasin se fait selon les directives des autorités locales

Les conditions portent également sur le nombre maximal de clients par mètre carré de surface accessible :

  • pour les magasins, s'applique la norme d'un client par 10 m² de surface accessible ;
  • les magasins de moins de 20 m² accueillent au maximum 2 clients en même temps, à condition que les règles de distanciation soient respectées ;
  • les grands magasins de plus de 400 m² doivent obligatoirement prévoir un contrôle d’accès ;
  • l'accès aux centres commerciaux, aux rues commerçantes et aux parkings est organisé par les autorités communales compétentes, conformément aux instructions de la ministre de l'Intérieur, de manière à respecter les règles de distanciation, en particulier le maintien d'une distance de 1,5 mètre entre chaque personne.

Les musées et piscines peuvent ouvrir conformément au protocole de leur secteur.

2.    Période de Noël

Pendant la période de Noël aussi, les règles relatives aux contacts sociaux restent d’application. Dans un souci de bien-être psychosocial, les personnes seules peuvent inviter en même temps leurs deux contacts rapprochés, soit le 24 soit le 25 décembre. 
Pour les rassemblements à l’extérieur, la règle des quatre reste applicable.
Le couvre-feu entre 0h00 et 05h00 reste en vigueur, tout comme l’interdiction généralisée de rassemblement. Une interdiction généralisée de vente et de lancement de feu d’artifice est également d’application.

Plus d’informations sur : https://centredecrise.be/fr/news/crisisbeheer/covid-19-le-comite-de-concertation-donne-son-feu-vert-louverture-des-magasins-non

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

23 novembre 2020 - Quand me faire tester?

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

20 novembre 2020 - Toutes-boîtes n°9

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

6 novembre 2020 - Récapitulatif des mesures

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

1er novembre 2020 - Arrêté ministériel

 

Lien direct vers le document (pdf)

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

30 octobre 2020 - Communiqué du Premier Ministre

Communiqué du Premier Ministre, Alexander De Croo
Le gouvernement fédéral et les gouvernements des entités fédérées ont aujourd’hui décidé en Comité de concertation de procéder à un durcissement du confinement. 

Les mesures plus strictes sont indispensables si l’on entend réduire la pression croissante que subissent nos hôpitaux et aplatir rapidement et de manière radicale la courbe des contaminations.  

1.    Vie sociale

Chaque membre d’une famille a le droit d’avoir un contact rapproché. Les familles ne peuvent inviter chez elles qu’un seul contact rapproché à la fois. On ne peut pas recevoir d’autres visiteurs chez soi. Une exception est accordée aux personnes qui vivent seules : à côté de leur contact rapproché, elles peuvent inviter une seule autre personne, mais pas en même temps.

Rencontre en extérieur : règle des quatre personnes, en respectant les distances de sécurité. 

Funérailles avec maximum 15 personnes présentes, interdiction d’organiser un repas ou une réception après la cérémonie. 

Les lieux de prière restent ouverts mais aucun service religieux. Rassemblements de maximum quatre personnes, moyennant port du masque et respect des distances. 

Les frontières ne sont pas fermées conformément aux accords européens. Cependant, les voyages à l’étranger sont très fortement déconseillés.

Les mariages n’ont lieu qu’en présence des époux, des témoins et des officiers de l’état civil.


2.   Vie économique 

Le télétravail est obligatoire dans les domaines qui le permettent. Lorsque le télétravail est impossible, le port du masque et l’aération des locaux sont obligatoires. Les restaurants d’entreprises sont fermés. 

Les centres de vacances et campings sont fermés dans leur intégralité à partir du mardi 3 novembre, le matin. Jusqu’à ce moment, les activités en intérieur et en groupe des centres de vacances sont suspendues. Les repas pourront être consommés dans les maisons de vacances, par famille. 

Les hôtel et les B&B restent ouverts mais leurs restaurants sont fermés. Les repas peuvent être consommés dans la chambre. 

Les magasins non essentiels ferment mais peuvent organiser des retraits et des livraisons à domicile de biens commandés à l’avance. Accès au magasin interdit lors du retrait des achats. 

Pour assurer des règles de concurrence loyales, les supermarchés et les marchés (< 200 personnes) limitent leur offre aux produits disponibles dans les magasins essentiels.

Les garages et magasins de vélos n’assurent plus que les réparations.

Les professions non médicales (les coiffeurs, les maquilleurs, les centres de bien-être, de massage, les salons de beauté, etc.) ferment.

Les entreprises et entreprises agricoles restent ouvertes, à condition qu’elles respectent les obligations en matière de télétravail, de port du masque et de distanciation sociale. 

Les parcs animaliers ferment.


3.    Écoles 

Pour tous les niveaux d'enseignement, les cours seront suspendu le 12 et 13 novembre. Les cours reprendront le lundi 16 novembre. 

Pour l'enseignement secondaire, les élèves des deuxième et troisième degrés suivront un enseignement en présentiel au maximum à 50 % jusqu'au 1er décembre. Avant le 1er décembre, nous évaluerons si un enseignement en présentiel à 100 % est à nouveau possible.

Pour l'enseignement supérieur, l'enseignement à distance sera dispensé :

aux étudiants de première année : jusqu'au 1er décembre, date à laquelle ils pourront suivre à nouveau un enseignement en présentiel.

aux étudiants plus âgés, au moins jusqu'à la fin de l'année civile.

Les enseignants se réuniront en ligne ; la même règle s’applique aux journées pédagogiques.

Interdiction d’organiser des teambuildings physiques. 


4.    Dates de début et de fin

Les mesures entrent en vigueur sur tout le territoire à partir du lundi 2 novembre 2020.

Les mesures s’appliquent pendant une période d’un mois et demi, jusqu’au dimanche 13 décembre 2020 inclus. Pour les commerces non essentiels, le Comité de concertation procèdera à une évaluation le 1er décembre.

Vous pouvez relire ces informations sur : https://centredecrise.be/fr/news/gestion-de-crise/covid-19-comite-de-concertation-sur-le-durcissement-du-confinement

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

28 octobre 2020 - Arrêté ministériel

 

Lien direct vers le document (pdf)

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

25 octobre 2020 - Quand me faire tester?

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

24 octobre 2020 - Mesures additionnelles

 

Arrêté de Police du 24 octobre 2020 du Gouverneur du Brabant wallon

 

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

23 octobre 2020 - Communiqué du Premier Ministre

 

COVID-19 niveau d’alerte 4 : le Comité de concertation renforce les règles de lutte contre le corona pour le sport, la culture et l’enseignement supérieur

Le Comité de concertation a pris une série de mesures de lutte contre le corona en matière de sport, d’événements culturels et d’enseignement (supérieur), conformément au niveau d’alerte 4.

Les règles plus strictes sont indispensables pour décharger les hôpitaux, éviter de devoir fermer toutes les écoles, empêcher un arrêt de toute l’économie et ne pas isoler de trop nombreux concitoyens à cause d’un confinement généralisé.

Voici les mesures supplémentaires de lutte contre le corona :

  1. Événements sportifs : toutes les compétitions sportives professionnelles à l’intérieur et à l’extérieur se déroulent sans public. Toutes les compétitions amateurs sont suspendues. Les compétitions concernant des jeunes jusqu’à 18 ans restent autorisées, mais seuls les membres de la famille peuvent y assister. Il reste interdit de vendre ou de consommer des boissons et de la nourriture.

 

  1. Enseignement supérieur : le taux d’occupation des locaux descend à maximum 20 % avec obligation de port du masque, sauf pour les travaux pratiques où ce n’est pas possible. Cette règle n’est pas applicable aux étudiants de première année.

 

  1. Événements et activités à l’intérieur (culturels, religieux, éducatifs, associatifs) : maximum 40 personnes sont autorisées s’il y a suffisamment de garanties que l’organisation permet de respecter les règles de lutte contre le coronavirus, et maximum 200 personnes moyennant le respect de la règle d’1,5 mètre de distance et le port du masque. La vente de boissons et de nourriture est interdite.

 

  1. Transports en commun : chaque autorité veille, dans le cadre de ses compétences, à ce que la capacité des transports en commun soit optimalisée afin d’éviter toute surfréquentation.

 

  1. Les parcs d’attraction sont temporairement fermés.
     
  2. Parcs animaliers : les espaces intérieurs sont fermés au public ; il est interdit de vendre ou de consommer des boissons et de la nourriture.

 

  1. Le télétravail reste la règle. Il a été décidé avec les fédérations patronales de mettre en place un système de monitoring visant à responsabiliser, afin d’appliquer la règle du télétravail dès que possible.

 

Au vu de l’urgence de la situation, ces règles entrent directement en vigueur et seront applicables dès leur publication, le vendredi 23 octobre 2020. Les règles resteront en vigueur jusqu’au 19 novembre 2020 inclus, avec une évaluation intermédiaire après deux semaines.

Le Comité de concertation tient par ailleurs à rappeler les règles pour le niveau d’alerte 4 qui sont déjà en vigueur depuis le lundi 19 octobre :

  1. Les contacts rapprochés sont limités à 1 personne maximum.
  2. Les rassemblements privés sont limités à 4 personnes pendant deux semaines, toujours les mêmes.
  3. Les rassemblements sur la voie publique sont limités à 4 personnes maximum.
  4. Les marchés et foires de petite envergure restent ouverts, mais la consommation de boissons et de denrées alimentaires est interdite. Les marchés aux puces, les brocantes et les petits marchés de noël sont interdits.
  5. Les cafés et restaurants seront fermés. Cette mesure vaut pour une période de quatre semaines et fera l’objet d’une évaluation après deux semaines. Le retrait sur place de plats à emporter reste possible jusqu’à 22h00. Les réceptions et banquets organisés par un service traiteur ou de catering professionnels sont interdits, sauf dans les hôtels pour les clients qui y séjournent et les réceptions dans le cadre de funérailles (maximum 40 personnes).
  6. Les nightshops doivent fermer à 22 heures. La vente d’alcool est interdite à partir de 20 heures.
  7. Interdiction de se trouver sur la voie publique entre 24h00 et 5h00, sauf pour les déplacements essentiels et non reportables, tels que les déplacements pour des raisons médicales urgentes, des déplacements professionnels et le trajet entre le domicile et le lieu de travail.

 

Arrêté ministériel du 23 octobre 2020 à télécharger ici.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

20 octobre 2020 - Toutes-boîtes n°8

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

19 octobre 2020 - Arrêté du Gouverneur du Brabant wallon

 

Lien direct vers l'arrêté (site internet, nouvelle fenêtre)

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

19 octobre 2020 - Accès restreint à l'Administration communale

 

La recrudescence de l'épidémie de COVID-19 nous contraint à prendre des mesures de protection à l'égard du personnel communal. Le télétravail est mis en place pour les agents qui le peuvent. En outre, à partir de ce 19 octobre 2020, les services communaux travaillent à bureaux fermés et ne sont accessibles que sur rendez-vous. Les contacts téléphoniques sont à privilégier. Lorsque votre présence est nécessaire dans nos bureaux, nous vous invitions à prendre contact avec le service concerné afin de prendre rendez-vous.

Retrouvez les coordonnées de contact de tous les Services communaux via ce lien.

Nous vous remercions de votre compréhension et restons à votre entière disposition!

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

18 octobre 2020 - Arrêté ministériel

 

Lien direct vers l'arrêté (pdf)

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

16 octobre 2020 - Communiqué du Premier Ministre

 

Niveau d’alerte 4 du COVID-19 : des règles plus strictes à partir du lundi 19 octobre
Communiqué du Premier Ministre, Alexander De Croo 
 

Le Comité de concertation a pris connaissance de la situation épidémiologique préoccupante, qui place depuis aujourd’hui l’ensemble du pays au niveau d’alerte 4 du baromètre COVID-19 (niveau d’alerte très élevé).

La pression sur les hôpitaux et sur la continuité des soins non liés à la Covid-19 augmente. Certains hôpitaux sont confrontés à de nombreuses absences au sein de leur personnel. Les soins de première ligne, notamment la médecine générale, font eux aussi face à une pression croissante.
Le nombre de patients COVID en soins intensifs est, aujourd’hui, 2,5 fois plus élevé que fin mars.

Pour éviter que les hôpitaux se retrouvent dans une situation encore plus problématique, que les écoles doivent fermer, que l’économie soit à l’arrêt et que de trop nombreuses personnes se retrouvent isolées en raison d’un confinement généralisé, le Comité de concertation a décidé d’une série de mesures :

  • Les contacts rapprochés sont limités à 1 personne maximum.
  • Les rassemblements privés sont limités à 4 personnes pendant deux semaines, toujours les mêmes.
  • Les rassemblements sur la voie publique sont limités à 4 personnes maximum.
  • Le télétravail devient la règle, pour les fonctions qui s’y prêtent et dans le respect de la continuité de la gestion des entreprises et organisations, services et activités.
  • Les marchés et foires de petite envergure restent ouverts, mais la consommation de boissons et de denrées alimentaires est interdite. Les marchés aux puces, les brocantes et les petits marchés de noël sont interdits.
  • Les cafés et restaurants seront fermés. Cette mesure vaut pour une période de quatre semaines et fera l’objet d’une évaluation après deux semaines. Le retrait sur place de plats à emporter reste possible jusqu’à 22h00. Les réceptions et banquets organisés par un service traiteur ou de catering professionnels sont interdits, sauf dans les hôtels pour les clients qui y séjournent et les réceptions dans le cadre de funérailles (maximum 40 personnes).
  • Les nightshops doivent fermer à 22 heures. La vente d’alcool est interdite à partir de 20 heures.
  • Interdiction de se trouver sur la voie publique entre 24h00 et 5h00, sauf pour les déplacements essentiels et non reportables, tels que les déplacements pour des raisons médicales urgentes, des déplacements professionnels et le trajet entre le domicile et le lieu de travail.
  • Les activités à l’intérieur continuent de relever des protocoles en vigueur jusqu’à leur évaluation au 23/10. La vente de boissons et de nourriture est interdite.
  • Les compétitions sportives : réduction de moitié des compartiments réservés aux spectateurs qui  passeront de  400 à 200 (professionnels) ou composés uniquement des membres d’un même foyer (amateurs). Les cafétarias et débits de boissons sont fermés.

Les mesures entrent en vigueur le 19 octobre et seront d’application pendant un mois, avant d’être soumises à une évaluation.

Plus d’informations sur les nouvelles mesures : https://centredecrise.be/fr/news/gestion-de-crise/niveau-dalerte-4-de-la-covid-19-des-regles-plus-strictes-partir-du-lundi-19

Installer Coronalert sur votre smartphone

Coronalert est une application mobile gratuite et facile d’utilisation qui permet de renforcer notre lutte commune contre le coronavirus. Si une personne est testée positive au Covid-19, elle peut ainsi avertir directement les contacts à haut-risque croisés dans les heures et jours précédents. Cette application agit en complément du suivi de contacts traditionnel, un suivi de contacts renforcé est une des clés face au coronavirus.

Ajoutons que si vous deviez effectuer un test de dépistage, vous recevrez les résultats de celui-ci directement sur votre téléphone.
Pour que cette application soit la plus efficace possible, nous encourageons le plus grand nombre d’utilisateurs de smartphones à l’utiliser. Celle-ci a été développée en veillant à garantir un maximum notre vie privée, elle ne se base ainsi pas sur la géolocalisation et n’utilise aucune de vos données personnelles. 

Vous retrouverez toutes les informations, et réponses à vos questions sur le site www.coronalert.be.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

12 octobre 2020 - Arrête de Police du Gouverneur du Brabant wallon

 

Document à télécharger ici (pdf)

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

6 octobre 2020

 

Le Comité de concertation décide de mesures plus strictes et désigne un commissaire COVID-19
Communiqué du Premier Ministre, Alexander De Croo

Le gouvernement fédéral et les ministres-présidents des entités fédérées se sont aujourd'hui penchés sur la situation épidémiologique de la COVID-19. Le Comité de concertation a jugé la situation particulièrement sérieuse et a dès lors décidé de renforcer les mesures. Le Comité de concertation a par ailleurs désigné un commissaire COVID-19.

Renforcement des mesures

L'évolution actuelle de la pandémie est particulièrement préoccupante ; le nombre de contaminations, d'admissions à l'hôpital et de décès est en augmentation. Afin d'éviter un confinement général, le Comité de concertation, après avoir pris connaissance d'un avis de CELEVAL, a décidé de renforcer une série mesures.

  • Contacts rapprochés : limitation à maximum 3 contacts rapprochés par mois. Un contact rapproché est un contact avec une personne à moins d’1m50 sans masque.
  • Rassemblements privés à domicile : maximum 4 personnes, dans le respect des distances de sécurité ou avec port du masque si c’est impossible.
  • Cafés, cafétarias et autres endroits où l’on sert des boissons : maximum 4 personnes par table, à l’exception des personnes vivant sous le même toit.
  • Rassemblements non organisés à l’extérieur : maximum 4 personnes, sauf pour les personnes vivant sous le même toit.
  • Heure de fermeture des cafés : 23h00.
  • Efforts supplémentaires en matière de sensibilisation et de respect afin que ces mesures soient appliquées partout.
  • Le télétravail est fortement recommandé, plusieurs jours par semaine
  • Ces mesures constituent le « socle national ». Dans les provinces où la situation s’aggrave (sur la base du futur baromètre), le gouverneur doit proposer des mesures complémentaires, en concertation avec le ministre de l’Intérieur et le commissaire COVID-19. Ces mesures peuvent s’appliquer à l’ensemble de la province ou une partie de celle-ci.

Le suivi strict de ces mesures est absolument nécessaire pour protéger nos soins de santé, pour maintenir les écoles ouvertes au maximum et pour protéger les personnes âgées et les personnes vulnérables. Si ces mesures ne sont pas suivies, des mesures encore plus strictes s’imposeront. Notre vie sociale sera encore plus réduite et notre économie sera gravement mise à mal. Le respect de ces mesures est notre responsabilité à tous.
Ces mesures s'appliquent à l'ensemble du territoire à partir du vendredi 9 octobre jusqu’au 9 novembre inclus, après quoi elles seront soumises à évaluation.

Plus d’information : https://centredecrise.be/fr/news/gestion-de-crise/le-comite-de-concertation-decide-de-mesures-plus-strictes-et-designe-un

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Arrêté du Gouverneur du 29 septembre 2020

 

Document à télécharger via ce lien (pdf)

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Arrêté ministériel du 25 septembre 2020

 

Documents à télécharger via ce lien (pdf)

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Arrêté ministériel du 22 août 2020

 

Document à télécharger via ce lien (pdf)

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

20 août 2020 - CNS

 

Communiqué de la Première Ministre suite au Conseil National de Sécurité de ce jeudi 20 août 2020 à consulter via ce lien (site internet, nouvelle fenêtre).

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

3 août 2020 - Ordonnance de la Bourgmestre

 

Téléchargez le document ici.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

3 août 2020 - Arrêté minisériel du 28 juillet 2020

 

Téléchargez le document ici.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

31 juillet 2020 - Toutes-boîtes n°7

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

1er juillet 2020 - Arrêté ministériel du 30 juin 2020

 

Téléchargez le document ici.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

26 juin 2020 - Masques fédéraux

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

25 juin 2020 - Déconfinement - Phase 4

Le Conseil National de Sécurité élargi aux Ministres-présidents s’est accordé pour un passage en phase 4 du déconfinement à partir du 1er juillet, sur base de l’accord des experts du GEES qui repose sur la bonne évolution de la situation épidémiologique.

Communiqué de la Première Ministre, Sophie Wilmès

Les six règles d’or restent en vigueur, à savoir :

  • Le respect des règles d’hygiène ;
  • Le fait de privilégier les activités en extérieur ;
  • La prise de précautions supplémentaires pour les personnes à risque ;
  • Le respect des distances de sécurité ;
  • La règle de la bulle élargie qui passe de 10 à 15 personnes différentes par semaine en plus du foyer. Pour rappel, ce droit est individuel.
  • Les activités de groupe ne peuvent dépasser 15 personnes, enfants compris. Cela vaut pour toutes les réunions non encadrées, indépendamment qu’elles aient lieu au domicile ou en dehors de celui-ci.

Il sera désormais possible d’ouvrir sous certaines conditions :

  • Piscines et centres de bien-être ;
  • Parcs d’attraction et terrains de jeux intérieurs ;
  • Théâtres et cinémas ;
  • Casinos et salles de jeux ;
  • Salles de congrès ;
  • Salles de réception et de fête avec 50 personnes maximum ;

Parmi les conditions, on trouve l’application de protocoles. Par ailleurs, les règles générales qui sont déjà en vigueur pour d’autres activités s’appliqueront comme le respect obligatoire des distances de sécurité, la mise en place de créneaux horaires et la gestion des foules, le nettoyage des infrastructures et le port du masque buccal qui reste fortement recommandé.

D’autres activités ne peuvent pas redémarrer à ce stade :

  • Les activités liées à la vie nocturne telles que les boîtes de nuit ;
  • Les événements de masse.

Néanmoins, il sera bien possible d’organiser à partir du 1er juillet des activités en présence d’un public, sous certaines conditions qui sont reprises dans des protocoles.

Pour les événements réguliers organisés dans des structures permanentes comme des théâtres, des cinémas, des tribunes, des salles de congrès, des protocoles seront donc établis avec les ministres compétents et les experts du GEES.

Pour les événements ponctuels dans l’espace public, un outil en ligne sera disponible (matrice) au 1er juillet et servira de référence aux autorités locales dans l’octroi des autorisations pour ces événements. Des règles précises devront aussi être appliquées.

Pour tous ces événements, s’ajoute une limite de capacité fixée à :

  • 200 personnes en intérieur ;
  • 400 personnes en extérieur.

Cette limite de capacité sera réévaluée en août à 400 personnes en intérieur et 800 en extérieur au maximum, si la situation sanitaire le permet. Une exception peut être demandée pour les infrastructures permanentes avec un public assis afin de dépasser cette limite, tout en respectant les règles sanitaires.

Le nombre maximum de participants en extérieur vaudra également pour les manifestations. Celles-ci doivent toujours faire l’objet d’une demande d’autorisation auprès des autorités locales. En tout état de cause, elles devront toujours être statiques et se dérouler dans un lieu où les distances de sécurité peuvent être respectées.

En parallèle, outre la reprise de ces activités, certains protocoles seront assouplis à partir du 1er juillet :

  • Possibilité de se rendre au magasin avec des personnes de sa bulle de contact et sans limite de temps. La distance de sécurité s’applique quant à elle toujours.
  • Suppression de la limite du nombre d’étals pour les marchés. Les protocoles et réglementations sanitaires devront continuer à s’appliquer.

Concernant la Fête nationale qui approche, il a été décidé que le traditionnel défilé militaire et civil prendrait une autre forme à titre exceptionnel pour se conformer aux règles sanitaires. En effet, différentes prestations artistiques dans des lieux symboliques mettront notre pays et ses artistes en lumière et seront retransmises à la télévision. Une communication détaillée sera faite ultérieurement.

A propos des perspectives à plus long-terme, la rentrée scolaire est déjà en pleine préparation. Les ministres de l’Education, en collaboration avec les experts du Gees, ont mis en place un système de codes de couleur qui indique comment l’école doit s’organiser en fonction de la situation sanitaire. Les ministres de l’Education expliqueront plus en détail ce plan lors d’une conférence de presse.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

23 juin 2020 - Mesures importantes en cas de difficultés financières

3 mesures importantes ont été prises par les autorités wallonnes pour vous aider si vous ne vous en sortez pas financièrement à cause de la crise sanitaire.

ATTENTION LES DÉLAIS de ces mesures SONT TRÈS COURTS !!!!

1. Compteurs à budget

Pour les personnes qui ont un Compteur à budget (pour l’énergie et/ou pour le gaz) et qui ont activé la "période de non-coupure" pendant le COVID : vous devez faire 2 passages dans le Compteur à budget et la borne pour éviter une coupure automatique le 30 juin, et pour avoir ensuite l’aide financière.

Comment faire ? 

Pour éviter la coupure à partir du 30 juin: 

  • Passez votre carte dans votre Compteur à budget 
  • Allez à la borne AVANT le 30 juin pour éviter une coupure automatique après cette date
  • Repassez votre carte dans le Compteur à budget

Pour recevoir les 100 € (énergie) et/ou 75€ (gaz) d'aide, un deuxième passage est nécessaire : 

  • Repassez encore une fois votre carte dans le Compteur à budget 
  • Repassez à la borne. 
  • Repassez encore une fois sa carte dans le Compteur à budget 

Si vous voulez plus d’informations, vous pouvez aller voir sur le site de Energie Info Wallonie.

2. Le Locaprêt

Le gouvernement Wallon propose un prêt sans intérêt auprès de la SWCS pour payer 6 mois de loyer, remboursable pendant 36 mois.

Pour qui ? 

  • Les locataires en résidence principale
  • Les colocataires
  • Les locataires de logements publics, si vous n’avez pas de réduction de votre loyer prévue comme pour le logement social (slsp)
  • Les kots d’étudiant

Quelles conditions du Locaprêt ? 

  • Si vous avez subi une perte de revenu à cause du Covid19,
  • si vous n’êtes pas propriétaire,
  • si vous avez bien votre résidence en Wallonie,
  • si vous n’avez pas de retard de loyer en février 2020. 

Vos revenus ne doivent pas être au-dessus de 53.900€/an + 5.000€/enfant et vous ne devez pas avoir plus de 25.000€ de côté.

Si votre bail n’est pas enregistré, ne vous tracassez pas, aller quand même demander.
!!!!!  La demande doit être introduite au plus tard le 30 juin !!!!
Et de toute façon, n’hésitez pas à contacter la SWCS pour demander des informations. Ne passez pas à côté de cette aide si vous en avez besoin.

Où m’adresser ? 

Tout savoir sur le « Locaprêt » : www.swcs.be/locapret

Pour consultez le site de la SWCS, c'est ici. 
Permanences téléphoniques : 078/15.80.08 de 09h à 12h et de 13h à 16h
Par mail à l’adresse : Y29udGFjdEBzd2NzLmJl

3. Les aides des CPAS

Le Gouvernement fédéral a augmenté l’enveloppe financière des CPAS pour aider les personnes en difficulté à cause de la période Covid19.

Vous pouvez demander au CPAS de vous aider à payer certaines de vos factures et de vos charges grâce à ce fond COVID-19.

Qui a droit à ces aides à demander au CPAS ? 

Si vous avez des difficultés financières et que la crise du Coronavirus a aggravé votre situation, vous pouvez avoir droit à ces aides du CPAS. Par exemple, vous êtes travailleur à temps partiel, indépendant, étudiant,  porteur d’un handicap, chômeur.euse.s, etc.

Vous n’êtes PAS obligé d’avoir un dossier déjà ouvert au CPAS pour aller vers lui une première fois pour faire une demande. 

Que pouvez-vous demander au  CPAS?

Par exemples : 

  • Le paiement d’un loyer, de  vos charges, de factures du gaz, d’électricité, d’eau, pour recharger votre compteur à budget,….
  • L’achat d’un ordinateur ou tablette informatique, le paiement des abonnements de téléphone, GSM et d’internet,…
  • Le paiement pour un suivi auprès d’un  psychologue, d’un  psychiatre, ...
  • L’achat de médicaments, le paiement de factures d’hôpitaux, de frais d'ambulance, l’achat de masques, de gel,…..
  • Le paiement de toutes factures impayées car vos revenus ont diminué : frais de voitures, frais funéraires, frais de procédures et huissier, ...
  • Pour des stages, plaines de vacances, sport, culture, etc… pour les enfants et les jeunes…
  • Pour tout autre frais: transports, achat d’une assurance, achat de vêtements, achat de lunettes, les prestations d’aide à domicile,…

Pour quelle période ? 

Ces aides peuvent être demandées à n’importe quel moment jusqu’au 31 décembre 2020.

Comment faire cette demande ? 

Vous pouvez vous adresser au CPAS au 010/86.83.40 ou par mail à l'adresse Y3Bhc0BiZWF1dmVjaGFpbi5iZQ==

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

8 juin 2020 - Nouvelles mesures et Règles d'or

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

5 juin 2020 - Votre avis compte!

 

Commerçants, indépendants, professions libérales, ... Votre avis compte!

La crise du Covid 19 n’a malheureusement épargné personne. Le secteur économique est particulièrement touché dans toute sa diversité : commerces de proximité, horeca, indépendants, entreprises,… Nous espérons sincèrement que l’impact de cette pandémie sur votre activité se trouve limité.

La période tourmentée que nous vivons est aussi l’occasion de préparer l’avenir. Nous souhaitons donc sonder vos besoins et votre intérêt pour un projet de « Guichet unique ». Nous vous serions donc reconnaissants de bien vouloir remplir le questionnaire en ligne accessible via ce lien. Ceci ne prendra que quelques minutes de votre temps précieux.

Nous vous remercions d'avance!

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

1er juin 2020 - Sanctions administratives - Règlement communal

 

Sanctions administratives - Règlement relatif à la lutte contre la propagation du Covid-19

Circulaire des Procureurs généraux 06/2020

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

28 mai 2020 - Distributeur de masques

 

Un distributeur automatique de masques est à votre disposition dans le garage de la Maison communale (Place communale, 3) du lundi au vendredi de 9h à 16h.

Vous y trouverez des masques similaires à ceux que nous vous avons distribués, en tissu, au prix de 3€/pièce.
3 tailles disponibles: enfant, ado et adulte.

D'autres masques en polypropylène non-tissé lavables et réutilisables 10 à 15 fois sont également en vente au prix de 1€, à la pièce, par paquet de 5 ou de 10.

Paiement uniquement par carte bancaire.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

18 mai 2020 - Aide aux entreprises

 

Les entreprises qui rencontrent des difficultés financières suite à la propagation du coronavirus peuvent demander des mesures de soutien au SPF Finances.

Ces mesures de soutien doivent donner de la marge de manœuvre financière afin de permettre aux redevables de surmonter leurs difficultés financières passagères.

Retrouvez les mesures qui peuvent vous concerner sur le site du SPF Finances, via les liens ci-dessous:

https://finances.belgium.be/fr/entreprises/mesures-de-soutien-dans-le-cadre-du-coronavirus-covid-19

https://finances.belgium.be/fr/Actualites/18-03-2020-coronavirus-mesures-soutien-supplementaires

Ainsi que sur le site 1890 - L'essentiel pour entreprendre en Wallonie: https://www.1890.be/

N'hésitez pas à prendre contact avec votre comptable, qui pourra très certainement vous renseigner les mesures applicables à votre situation.

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

15 mai 2020 - Toutes-boîtes n°6

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

8 mai 2020 - Suivi des contatcs

Suivi des contacts : ralentir le virus ensemble!

Vous présentez des symptômes? Contactez D'ABORD votre médecin traitant! Ne vous présentez pas spontanément aux hôpitaux afin d'être testé.

Même si la méthode de suivi est déjà utilisée pour d’autres maladies, l' AVIQ - Agence pour une Vie de Qualité nous explique en quoi le suivi des contacts aide à limiter la propagation du covid19.Pourquoi cela nous concerne-t-il tous ? Qui accède à quelles informations ? Toutes les réponses à nos questions via https://suividescontacts.aviq.be/

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

8 mai 2020 - Explication distribution de masques

 

Tous les citoyens de la Commune ont reçu au moins un masque dans leur boîte aux lettres. Si vous n'avez pas reçu le votre, ou que le compte n'était pas bon, contactez-nous au 010/86.83.00. Comment avons-nous procédé? En plusieurs phases, évidemment.

En premier, les personnes âgées de plus de 75 ans ont reçu leur Boîte jaune, accompagnée d'un masque en tissu, en porte-à-porte.

Dans les jours suivants, les personnes âgées entre 70-74 ans ont également reçu le même colis.

L'enveloppe était nominative. Ces masques en tissu ont été confectionnés par des bénévoles de la commune, que nous tenons encore à remercier pour leur dévouement!

Phase suivante: la Commune a commandé des masques 3 couches, homologués, lavables et réutilisables.

Ces masques ont été distribués dans les boîtes aux lettres. L'enveloppe était adressée au chef de ménage, mais elle contenait bien des masques pour toutes les personnes vivant à cette adresse (y compris des tailles enfant pour les 3-12 ans), SAUF les plus de 70 ans qui avaient déjà reçu leur masque en tissu.

Dernière phase (pour le moment!): ces mêmes masques, 3 couches, lavables et réutilisables, ont également été distribués aux personnes âgées de plus de 70 ans, dans leur boîte aux lettres. De cette façon, TOUS les citoyens domiciliés à Beauvechain ont reçu un exemplaire du MÊME type de masque.

Les personnes âgées de plus de 70 ans ont reçu deux masques.

Une petite confusion a pu pointer le bout de son nez pour certains ménages, dont le chef de ménage est âgé de plus de 70 ans.
Celui-ci a donc reçu :
1. un masque en tissu avec la Boîte jaune;
2. une enveloppe adressée à son nom contenant le(s) masque(s) pour les autres membres de son ménage;
3. une enveloppe adressée à son nom contenant SON masque 3 couches.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

30 avril 2020 - Distribution de masques à la population

 

La Commune de Beauvechain poursuit ses efforts pour protéger tous ses citoyens. Depuis quelques semaines, tout est mis en œuvre pour fournir des équipements de protection aux professionnels de la santé, aux travailleurs de première ligne et aux personnes fragilisées. Des visières, des masques chirurgicaux, des masques FFP2 et des combinaisons de protection ont été distribués aux médecins, infirmières, aides à domicile, vétérinaires, kinésithérapeutes, etc. Tous les membres du personnel communal (personnel administratif, technique, puéricultrices, enseignants, CPAS, …) ont également reçu un masque.

Grâce au fantastique élan de solidarité de bénévoles de l’entité, plus de 4.000 masques artisanaux en tissu ont déjà été distribués. Toutes les personnes de 70 ans et plus ont reçu chacune un masque. Par la même occasion, une Boîte jaune leur a été remise : une boîte à tartines qui peut sauver une vie !

Le principe de ces boîtes réside en l’information des services de secours en cas d’intervention auprès d’un senior en difficulté. Elle est à ranger dans la porte du frigo avec les fiches fournies. Celles-ci sont à compléter avec les informations utiles comme le nom du médecin traitant, le groupe sanguin etc.

Ce 30 avril, la commune a distribué un masque à TOUS les citoyens. En fonction de la composition du ménage, autant de masques qu’il y a de personnes domiciliées à l’adresse ont été distribués. Des masques taille enfant sont fournis pour les enfants âgés entre 3 et 12 ans.

Ces masques sont lavables et réutilisables. Les instructions d’utilisation et d’entretien sont glissées dans l’enveloppe avec les masques.

Nous rappelons que si le port du masque réduit le risque de contamination, il ne l’élimine pas ! Continuez à respecter les consignes, les règles de distanciation sociale et les gestes barrière (hygiène de base). Ne sortez de chez vous que si c’est absolument nécessaire. Maintenons le cap pour ne pas anéantir tous les efforts fournis depuis ces longues semaines.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

25 avril 2020 - Stratégie fédérale de déconfinement - Résumé des mesures prévues

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

23 avril 2020 - Toutes-boîtes n°5

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

17 avril 2020 - Vivre un décès pendant la crise Covid-19

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

16 avril 2020 - Prolongation des mesures jusqu'au 3 mai 2020 inclus

 

Lors du Conseil National de Sécurité (CNS) de ce mercredi 15 avril, plusieurs décisions ont été prises. Comme à chaque fois, ces décisions reposent sur les avis des experts scientifiques.

Il a été décidé lors de cette réunion du CNS, en concertation avec les Ministres-présidents, de prolonger les mesures de confinement actuellement en vigueur jusqu’au 3 mai inclus.

Afin de rendre cette prolongation de confinement plus soutenable, nous avons également décidé que :

  • Les magasins de bricolage et les jardineries pourront rouvrir leurs portes, aux mêmes conditions que les magasins d’alimentation. Les distances de sécurité devront donc être d’application ;
  • Nous autorisons également les résidents des structures d’hébergement – c’est-à-dire les maisons de repos et de soins ou les centres pour personnes avec un handicap par exemple – à recevoir la visite d’un proche désigné. Cela, à condition que le résident en question ne présente aucun symptôme de la maladie depuis deux semaines. Cette personne devra toujours être la même. Les maisons de repos se chargeront de l’organisation de ces visites. Ces règles seront aussi d’application pour les personnes qui vivent seules et qui ne peuvent pas se déplacer.

Les consignes de base restent inchangées jusqu’au 3 mai et doivent impérativement être respectées. Les forces de l’ordre continueront à s’en assurer.

Un nouveau Conseil National de Sécurité sera organisé la semaine prochaine et aura pour objectif d’élaborer de manière plus précise la prochaine étape du déconfinement. Notre objectif est de pouvoir organiser le déconfinement progressif pour le début du mois de mai. A noter qu’il s’agira d’un processus évolutif et basé, comme toujours, sur les travaux des scientifiques.

Cette stratégie reposera sur plusieurs piliers, à savoir les distances de sécurité, le dépistage à grande échelle mais aussi le tracing, et le développement de nouvelles règles à appliquer dans le monde du travail.

Il est clair que le port du masque – même dit de confort – jouera aussi un rôle important dans la stratégie de déconfinement. Un premier rapport nous a été remis par les scientifiques et les représentants fédéraux et régionaux de la santé. Il nous indique que, lorsque les mesures de confinement seront levées progressivement, les masques en tissu seront conseillés pour toute situation où les distances de sécurité ne peuvent être respectées. Cela passera notamment par une production nationale. Néanmoins, les masques ne remplaceront pas les mesures d’hygiène et les distances de sécurité.

A court-terme, le Conseil National de Sécurité se prononcera sur les analyses et propositions du groupe en charge de l’Exit Strategy, notamment sur le timing adéquat et les conditions de réouverture progressive d’une part, des commerces et d’autre part, à terme, des cafés, restaurants et bars mais aussi sur la situation des écoles, des stages et des mouvements de jeunesse et les voyages. Il est déjà acquis qu’aucun événement de masse tels que les festivals ne pourront être organisés avant le 31 août inclus.

Concernant le monde du travail, les règles actuelles resteront d’application jusqu’à ce que des protocoles d’accord puissent être scellés, secteur par secteur. L’objectif de ces protocoles sera de permettre aux entreprises de reprendre le plus rapidement possible une activité normale, tout en garantissant les conditions adéquates de travail de leurs employés et qui devront être adaptées aux circonstances. Le télétravail devra, quant à lui, continuer à être privilégié pendant un certain temps encore.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

10 avril 2020 - Partagez les bons réflexes, pas le virus!

 

Alors que les mesures de confinement sont désormais en vigueur depuis un peu plus de trois semaines, il ne faut pas relâcher la vigilance et il est impératif de rappeler les gestes essentiels pour lutter ensemble contre la pandémie du Covid-19. Toutes les autorités du pays, tant au niveau fédéral que régional et communautaire, collaborent pour l’information de la population.

  • respecter les mesures d’hygiène
  • respecter la distanciation sociale
  • respecter les mesures de confinement
  • tenir bon sur le long terme et rester calme

 

Tous ensemble, autorités et citoyens, personnes âgées et jeunes, de toutes les régions du pays, partageons les informations et les bons réflexes pour lutter contre le virus. Tenons bons pour retrouver notre vie d’avant le confinement. Prenez soin de vous et des autres !

www.info-coronavirus.be

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

9 avril 2020 - Toutes-boîtes n°4

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

6 avril 2020 - Ordonnances

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

3 avril 2020 - Arrêté ministériel modifiant l’arrêté ministériel du 23 mars 2020 portant des mesures d’urgence pour limiter la propagation du coronavirus COVID-19

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

3 avril 2020 - Toutes-boîtes n°3

 

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

30 mars 2020 - Plaines et stages de printemps annulés

 

Suite au Conseil national de sécurité, qui détermine les mesures visant à contenir la propagation du Covid-19, les plaines et stages de printemps sont annulés.

Durant cette période, un service d’accueil sera organisé du lundi 6 avril au vendredi 17 avril 2020 (à l’exception du lundi de Pâques le 13 avril) uniquement pour les enfants scolarisés dont les parents exercent une activité professionnelle dans des secteurs vitaux et des services essentiels, ainsi que les enfants qui relèvent de situations sociales spécifiques.

Nous invitons les parents qui remplissent ces conditions, à adresser leur demande écrite à notre Coordinatrice Accueil Temps Libre, Annabelle Dumont par mail : ZXh0cmFzY29sYWlyZUBiZWF1dmVjaGFpbi5iZQ== au plus tard pour le mardi 31 mars 2020 à 16h00.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

27 mars 2020 - Application des mesures jusqu'au 19 avril 2020

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

25 mars 2020 - Funérailles

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

24 mars 2020 - Urbanisme: suspension des délais de rigueur et de recours

 

Le Gouvernement wallon a, par arrêté de pouvoirs spéciaux, décidé, à dater du 18 mars et jusqu'au 1er mai 2020 de la suspension de tous les délais de rigueur et de recours.

Il en est de même pour les enquêtes publiques (et annonces de projet).

Concrètement :

• Les demandes de permis peuvent toujours être introduites (uniquement par envoi recommandé avec accusé de réception postal) et elles seront traitées par nos services. Nous traiterons aussi les compléments et les plans modificatifs qui nous seront envoyés. Cependant, le délai de 20 jours prévu par le CoDT pour envoyer le relevé des pièces manquantes, l'accusé de réception ou la déclaration de dossier irrecevable, pourrait être allongé par les effets de la suspension.

• Nous sommes obligés de laisser se poursuivre les enquêtes publiques et les annonces de projet en cours ou qui vont débuter (c’est-à-dire celles qui doivent se tenir durant la période de suspension ou ayant commencé avant cette période) en ajoutant au délai initial la durée de suspension de 30 jours décidée par le Gouvernement wallon (et qui, en cas de prorogation, pourrait être portée à 60, voire 90 jours)

• Si une demande doit être soumise à l'avis de services extérieurs et/ou de commissions et/ou de la fonctionnaire déléguée, ces instances disposeront de 30 jours supplémentaires pour remettre leur avis, voire plus (60 ou 90 jours supplémentaires) en cas de prorogation.

En conclusion, à l'heure actuelle, nous ne pouvons plus vous garantir aucun délai ni même vous donner une estimation de la date à laquelle une décision pourra être prise en ce qui concerne :

• les demandes dont l'instruction a débuté,

• les demandes récemment introduites,

• les demandes qui nous parviendront dans les semaines qui viennent.

Néanmoins, à notre niveau, nous continuons à tout mettre en œuvre pour poursuivre l'instruction des demandes dans les délais habituels. Par contre, nous sommes tenus de respecter la suspension pure et simple des enquêtes publiques et des annonces de projet et nous devons respecter la prolongation des délais accordée aux services extérieurs et à la fonctionnaire déléguée pour émettre leur avis.

------------------------------------------------------------------------------------------------------

23 mars 2020 - Ordonnances de la Bourgmestre

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

19 mars 2020 - Toutes-boîtes n°2

 

 

Toutes-boîtes distribué à Beauvechain ces jeudi 19 et vendredi 20 mars 2020

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

18 mars 2020 - Plateforme "BW solidaire"

La Province du Brabant wallon, en accord avec le Gouverneur provincial, a mis en place une plateforme regroupant toutes les demandes d’aide dans la crise contre le coronavirus :
https://www.impactdays.be/bwsolidaire/

Les actions sont centrées sur 3 catégories de bénéficiaires :

· Les personnes âgées ;
· Les enfants ;
· Les personnes fragilisées.

Les actions proposées peuvent être diverses : approvisionnement alimentaire ou pharmaceutique, dépôt de colis, livraison de repas d’un restaurant du BW vers une personne isolée, baby-sitting ou animations pour enfants, etc.

Les demandeurs d’une aide peuvent adresser leur demande par mail (Y29tbXVuZUBicmFiYW50d2FsbG9uLmJl" target="_blank">Y29tbXVuZUBicmFiYW50d2FsbG9uLmJl) afin qu'elle soit validée en concertation avec les services du Gouverneur, au regard des besoins prioritaires identifiés sur le territoire. Les volontaires peuvent s’inscrire directement sur la plateforme. Les services provinciaux se chargeront de mettre en contact les demandeurs et les volontaires locaux.

Les personnes en difficulté peuvent toujours s'adresser au CPAS de Beauvechain via l'adresse mail Y3Bhc0BiZWF1dmVjaGFpbi5iZQ== ou par téléphone au 0477/36.49.79

-------------------------------------------------------------------------------------------------

18 mars 2020 - Message du Centre national de crise et du SPF Santé

COVID19 – Restez chez vous, prenez soin de vous et des autres !

Le Conseil National de Sécurité a pris ce mardi 17 mars 2020 la décision de renforcer les mesures déjà prises pour lutter contre le coronavirus. Ces nouvelles mesures entrent en vigueur ce mercredi 18 mars 2020 à 12h et resteront d’application au moins jusqu’au 5 avril 2020.

Les consignes d’hygiène personnelle ainsi que les mesures de distanciation sociale restent les meilleures actions que chacun doit respecter. Leur strict respect par tous, des plus jeunes aux plus âgés, est une nécessité pour contrer le virus. Le sens civique de chacun et l’esprit de solidarité envers les plus faibles sont indispensables.

Néanmoins, des efforts supplémentaires sont nécessaires afin de contrer la poursuite de la propagation du virus. Il est crucial maintenant de prendre et de respecter d'autres mesures.

Qu’est-ce que cela signifie concrètement ?

  1. Chacun doit rester chez soi au maximum pour limiter les contacts extérieurs.
  2. Vous pouvez quitter votre habitation pour:
  • Aller dans un magasin d'alimentation
  • Aller chez le médecin
  • Aller à la pharmacie
  • Aller au guichet automatique de la poste
  • Aller au guichet bancaire
  • Aller à la station d’essence
  • Fournir une assistance aux personnes vulnérables.
  1. Les magasins non essentiels sont fermés à l’exception:
  • Des librairies
  • Des salons de coiffure (un client à la fois)
  • Des magasins de nuit (jusque 22h)

Ceux-ci doivent bien entendu respecter les distances sociales

  1. Tous les magasins alimentaires restent ouverts.

L’accès aux supermarchés sera contrôlé afin de limiter le nombre de personnes présentes en même temps à l’intérieur (au maximum 1 personne par 10 m² et ce, pour maximum 30 minutes par personne).

  1. Les marchés sont fermés, sauf s’ils sont indispensables à l'approvisionnement alimentaire et dans la mesure où l'autorité locale peut garantir les mesures de distance sociale.
  2. Les magasins vendant principalement des aliments pour animaux sont couverts par la définition des magasins d'alimentation et peuvent rester ouverts.
  3. Les activités physiques à l’extérieur (se promener, courir, faire du vélo) sont conseillées mais uniquement entre personnes vivant sous le même toit ou avec un(e) ami(e) et en limitant les contacts avec d’autres (1,5 mètre de distance).
  4. Tout rassemblement est interdit.
  5. L’HORECA doit rentrer son mobilier extérieur de terrasse.
  6. Les transports publics doivent être organisés de telle manière à ce que la distance sociale puisse être garantie.
  7. Les entreprises quelle que soit leur taille peuvent poursuivre leurs activités à condition d’organiser le télétravail au maximum ou si elles peuvent garantir les mesures de distanciation sociale. Si cela est impossible, elles doivent fermer. En cas de non-respect de cette mesure, des sanctions seront appliquées. Cela n’est pas valable pour les secteurs cruciaux et services essentiels.
  8. Tous les voyages non essentiels vers l’étranger sont interdits.

 

Les polices locales et fédérales veilleront au respect strict des mesures prises pour lutter contre le coronavirus et aider les professionnels de la santé.

Nous sommes tous ensemble engagés pour agir maintenant.

La distance sociale doit être appliquée aussi strictement que possible.

Restez chez vous, prenez soin de vous et des autres !

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

17 mars 2020 - Communiqué de la Bourgmestre

 

Chers habitants,

Nous prenons tous, vos représentants communaux et moi-même, la situation que nous vivons très au sérieux et adoptons des décisions proportionnées au fur et à mesure qu’elles s’imposent, en accord avec les mesures prises par le niveau fédéral.

Notre Présidente du CPAS est extrêmement proactive dans son rôle et nous nous rencontrons quotidiennement afin d’organiser, de manière coordonnée, une aide pour les personnes isolées.

Nous avons par ailleurs déjà invité, par notre toute-boîte du 13 mars dernier, ces personnes à la contacter directement en cas de besoin (son numéro personnel était inscrit sur ledit courrier – 0477/36.49.79).

Une réunion a également été organisée avec un représentant des médecins de notre commune et ce, notamment en vue de la préparation d’un nouveau toute-boîte qui sera distribué ce vendredi. Suite à cet entretien, il a également été décidé, pour des raisons sanitaires, de fermer l’ensemble des plaines de jeux de notre commune ainsi que les écoles afin de pouvoir procéder à un nettoyage en profondeur des établissements. Un accueil de garde minimal est néanmoins assuré par la Commune.

Le toute-boîte qui vous parviendra cette semaine réserve une place privilégiée au corps médical parce que ce sont eux, les professionnels du secteur de la santé, qu’il est impératif d’écouter.

Par ce courrier, nous inviterons aussi les personnes qui souhaitent se rendre utiles à contacter notre CPAS afin que les actions solidaires, que nous sommes heureux de voir naître, soient les plus coordonnées et les plus efficaces possibles tout en s’assurant que les consignes sanitaires soient respectées grâce à l’appui de professionnels.

Pour les personnes qui se manifestent également, un point central provincial « solidarité » vient d’être créé spécialement dans ce contexte (point SPOC, « Single point of contact » : YW5haWRlLnZlcmJvcmdoQGJyYWJhbnR3YWxsb24uYmU=).

Vos élus et le personnel communal restent également disponibles pour répondre à vos éventuelles questions par téléphone ou sur rendez-vous, uniquement.

Nous sommes conscients des efforts qui vous sont imposés individuellement et de l’ampleur des répercussions qu’ils peuvent avoir sur votre quotidien.

C’est pourquoi, au nom de vos représentants communaux, nous vous remercions tous, chers habitants de Beauvechain, pour le respect des mesures sanitaires dont vous faites et ferez preuve au cours des semaines à venir. C’est ensemble que nous vaincrons cette épidémie.

Carole Ghiot,

Bourgmestre

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

17 mars 2020 - Ordonnance de la Bourgmestre

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

17 mars 2020 - Fermeture des plaines et aires de jeux

 

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

16 mars 2020 - Annulation du Conseil communal du 16 mars 2020

La Commune de Beauvechain prend la menace du coronavirus Covid-19 très au sérieux!

La Commune de Beauvechain a pris différentes mesures par rapport à son personnel afin de préserver l'équilibre entre un maintien minimum des services publics essentiels accessibles aux citoyens et la protection de ses agents communaux.

Tenue par des obligations de continuité du service public et sur avis du Gouverneur de la Province, la Commune de Beauvechain avait initialement prévu de maintenir la séance du Conseil communal prévue ce lundi 16 mars, mais de la déplacer dans une salle plus grande afin d'éviter la promiscuité entre les mandataires et avec l'éventuel public présent.

En effet, sauf circonstances particulières prévues par la loi, les Conseils communaux doivent être publics, ce qui est incompatible avec la tenue de séances électroniques ou virtuelles (la retranscription en direct est autorisée). 

Suite aux informations reçues ce jour du Ministre wallon des Pouvoirs locaux Pierre-Yves Dermagne, les communes disposent désormais d'une certaine souplesse et ont la capacité de reporter leur séance du Conseil communal sans que cela ne porte préjudice à leur action et donc in fine à leurs administrés. En vertu du caractère exceptionnel de la situation et par mesure de précaution, il a été décidé ce matin que la séance du Conseil de ce lundi 16 mars 2020 serait supprimée.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

16 mars 2020 - Restez chez vous!

Afin de ralentir la propagation du coronavirus dans notre pays, des mesures de sécurité ont été imposées à toute la Belgique ce vendredi 13 mars. Elles concernent principalement les écoles, avec la suspension des leçons; le secteur HORECA avec la fermeture des restaurants et cafés; toutes les activités récréatives, sportives, etc … qui doivent être annulées et les hôpitaux qui ont déclenché leur Plan d'Urgence Hospitalier, qui restreint les visites et suspend les consultations et autres procédures non urgentes.

Ces mesures de sécurité officielles circulent beaucoup dans tous les médias et sont généralement accueillies par un mouvement positif de la part des citoyens: l'appel à rester chez soi!

Il est de notre responsabilité collective et individuelle à tous de se protéger et de protéger les autres, en évitant les contacts sociaux non indispensables.

Certaines catégories de personnes sont plus touchées par l'infection du virus: les 65 ans et plus, les personnes immunodéprimées, et les malades chroniques (ex: diabète).

Nous sommes conscients qu'une attention particulière doit être accordée à toutes ces personnes, pour qui l'isolement fait souvent déjà trop partie du quotidien. Les élans de solidarité de citoyens proposant leur aide pour faire les courses ou s'occuper de certaines tâches quotidiennes nous confirment ce que nous pensions déjà: nous sommes entourés de bonnes personnes.

Cependant nous nous devons de rappeler à tous ces nouveaux "aidants" que pour leur protection et la protection des personnes à qui ils rendent visite, le strict respect des mesures d'hygiène renforcées est à observer:

· Lavez-vous régulièrement les mains.

· Utilisez toujours des mouchoirs en papier. Un mouchoir ne s’utilise qu’une fois. Jetez-le ensuite dans une poubelle fermée.

· Si vous n’avez pas de mouchoirs à portée de main, éternuez ou toussez dans le pli du coude.

· Restez à la maison si vous êtes malade.

Nous sommes conscients que pour certains secteurs d'activité, il est presque impossible de limiter les contacts.

Nous comprenons les difficultés d'organisation que certaines familles rencontrent.

Nous sommes également conscients que certaines entreprises n'ont pas encore adopté de mesures de protection vis-à-vis de leurs travailleurs. Nous ne pouvons que les encourager à proposer le télétravail quand il est possible.

Du côté de l'Administration communale, nous faisons tout pour éviter un maximum les contacts entre les membres du personnel ainsi qu'avec les citoyens. Certaines réunions restent cependant obligatoires afin d’assurer la continuité du service public.

Nous encourageons les citoyens à formuler leurs demandes par téléphone ou par email autant que possible.

Agissons de manière responsable et solidaire pour préserver notre santé et celle des autres!

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

13 mars 2020 - Toutes-boîtes n°1

Protégeons-nous les uns les autres !

La propagation du nouveau coronavirus Covid-19 est aujourd’hui une réalité. La Commune de Beauvechain suit scrupuleusement les directives et recommandations du Service Public Fédéral Santé publique ainsi que du Gouverneur de la Province et des autorités fédérales.

A la suite du Conseil national de sécurité qui s’est tenu ce jeudi 12 mars 2020, des nouvelles mesures ont été prises afin d’éviter au maximum la propagation du virus. Ces mesures sont susceptibles d’être revues, la situation évoluant de jour en jour.

Celles-ci concernent toute la Belgique et sont d’application à partir de ce vendredi 13 mars minuit jusqu’au 3 avril 2020 inclus.

Concernant les écoles :

  • Les leçons sont suspendues. Il sera organisé une garde d’enfants au moins pour les enfants du personnel médical et de soins de santé et des départements d’autorité (sécurité publique). Pour les enfants dont il n’est pas possible d’assurer une garde autre que par les personnes âgées, les parents pourront aussi trouver une solution dans les écoles.
  • Les fêtes et voyages scolaires de plus d’un jour sont annulés ou reportés (portes-ouvertes dans les écoles communales, etc.)
  • Les crèches restent ouvertes.
  • Dans le cas des hautes écoles et universités, il est recommandé de développer des modules de cours à distance. Ces écoles ne sont donc pas fermées mais invitées à mettre en place des alternatives aux cours traditionnels en amphithéâtre ou en endroit confiné ;

 

Concernant les commerces et les activités dites récréatives
(sportives, culturelles, folkloriques, etc) :

  • Toutes ces activités sont annulées, peu importe leur taille et leur caractère public ou privé, en ce compris celles organisées par la Commune, le Centre culturel et les associations et clubs de l’entité ;
  • La bibliothèque et l’Estaminet du Centre culturel sont fermés ;
  • Les spectacles et pièces de théâtre (Max Festival, Théâtre des 4 Mains, etc.) sont annulés ou reportés ;
  • Les événements sportifs (matches de foot, tournois, etc.) sont annulés ou reportés ;
  • Les réunions des mouvements de jeunesse sont annulées ;
  • Les discothèques, cafés et restaurants sont fermés ;
  • La livraison à domicile et le drive-in sont permis ;
  • Les hôtels restent ouverts sauf leur éventuel restaurant ;
  • Tous les commerces restent ouverts toute la semaine sauf le weekend (boutiques, coiffeurs, esthétique, pédicures, fleuristes, etc.) ;
  • Les magasins d’alimentation et les pharmacies restent quant à eux ouverts normalement (weekend compris). Néanmoins, il leur est recommandé d’augmenter les mesures d’hygiène sur base des recommandations déjà formulées.

 

Concernant le travail :

  • Le travail doit se poursuivre dans la mesure du possible mais le télétravail doit être privilégié et, si nécessaire renforcé.

 

Concernant les transports en commun :

  • Les transports en commun circulent normalement mais il est demandé de se limiter aux déplacements indispensables. Les horaires décalés permettront de ne pas congestionner les transports en commun.

 

Les services communaux et du CPAS restent accessibles pour les demandes urgentes. Nous vous prions de privilégier les contacts téléphoniques (annuaire disponible ici). Toutes les permanences (soirée et week-end) sont annulées jusqu’au 3 avril inclus.

Toutes les mesures prises précédemment restent d’application. Les visites dans les maisons de repos sont interdites.

Prenez soin des aînés en étant prudents si vous leur rendez visite, et évitez de les mettre en contact avec les enfants, qui peuvent être porteurs du virus.

 

Les autorités communales encouragent les employeurs à faciliter le télétravail, à organiser la rotation de leurs équipes, à reporter les réunions non urgentes et à favoriser les visioconférences.

Nous vous rappelons que le respect des mesures d’hygiène suivantes constitue une solide barrière à la propagation du virus :

  • Lavezvous régulièrement les mains.
  • Utilisez toujours des mouchoirs en papier. Un mouchoir ne s’utilise qu’une fois. Jetezle ensuite dans une poubelle fermée.
  • Si vous n’avez pas de mouchoirs à portée de main, éternuez ou toussez dans le pli du coude.
  • Restez à la maison si vous êtes malade.

Il en va de notre responsabilité à tous !

Toutes les informations officielles sur le Covid-19 sont disponibles via les canaux suivants :

  • www.infocoronavirus.be
  • Twitter : SanteBelgique
  • www.aviq.be/coronavirus.html
  • Call Center pour les questions relatives à la santé ou à l’ordre public : 0800/14689
  • Call Center pour les questions relatives à l’Economie : 0800/120.33
  • Call Center Fédération Wallonie Bruxelles : 0800/20000

 

Si vous êtes isolé ou que vous rencontrez des difficultés dans la gestion du quotidien, vous pouvez prendre contact avec le Centre Public d’Action Sociale au 0477 36 49 79 ou par email à l’adresse Y3Bhc0BiZWF1dmVjaGFpbi5iZS4=

Actions sur le document